Le marché PC ne suffit plus à Lenovo : les smartphones et tablettes en vue

MobilitéPortablesTablettes
lenovo-ThinkPad-11e-resultats-financiers

Résultats : le fabricant chinois Lenovo veut élargir son influence sur la gamme des terminaux IT, au-delà du segment PC portables sur lequel il brille déjà.

Sur fond de robustes résultats financiers, Lenovo gagne des points sur plusieurs fronts tout en conservant la main sur le marché des PC. Selon Gartner, le fabricant high-tech chinois dispose d’une part de marché monde de 19,2% sur le deuxième trimestre 2014, devant HP (17,7%) et Dell (13,3%). Mais il ne parvient pas à détrôner HP et Dell sur leur marché domestique (USA).

Sur le front des tablettes, Lenovo a encore du chemin à faire. Sur 2013, Gartner plaçait le fabricant à la cinquième place (3,3% de part de marché) derrière Amazon, Asus, Samsung et Apple.  Mais, dans un classement IDC plus récent (portant sur le deuxième trimestre 2014), il arrive en troisième position avec une part de marché de 4,9% (un challenger qui  demeure toujours aussi loin derrière Samsung et Apple).

Autre terrain de prédilection : les smartphones. En Chine, Lenovo est monté en haut du podium (13 millions de terminaux écoulés), devançant Xiaomi et Samsung. Il compte monter en puissance ailleurs dans le monde avec la reprise des terminaux mobiles Motorola cédés par Google (ce qui devrait être effectif d’ici la fin de l’année).

Mais quel parcours effectué : au niveau monde, on retrouverait Lenovo désormais à la troisième place avec 5,1% de part de marché (derrière Apple (12,1%) et Samsung (32,1%).

Lenovo : grandes ambitions en Europe

Dans la zone EMEA, les derniers résultats trimestriels (T1 2014-2015, de avril à juin) sont encourageants. Le chiffre d’affaires a progressé de 49% pour atteindre 2,8 milliards de dollars (un quart du CA monde de Lenovo).

Dans un article de début de semaine publié dans Les Echos, Lenovo affichait ses ambitions en Europe : devancer HP sur le marché PC (21% pour l’Américain vs 18% pour le Chinois selon IDC).

Sur le volet des smartphones, l’ascension sera plus longue : à la mi-2013, Lenovo avait introduit son premier smartphone sur le Vieux continent (K900).

Au cours du printemps, le groupe présidé par Yang Yuanqing a dévoilé des nouveaux produits comme la tablette business ThinkPad 10 pour les usages en entreprises mais aussi ses premiers Chromebooks pour le grand public (modèles N20 et N20p).

Dans la série des PC portables, Lenovo a sorti de nouveaux modèles pour le marché BtoB comme le B50, le Z40 et le Z50. Sans oublier les modèles desktop tout-en-un A Series A540 AIO ou la station de travail ThinkStation P300 d’entrée de gamme.

Mais le catalogue de PC portables reste le plus stratégique : malgré la diversification des terminaux, il génère encore presque 50% du groupe.

Plus globalement, en ce début de nouvel exercice fiscal, Lenovo a généré des revenus de 10,4 milliards de dollars (+18% en un an).

Quiz : Connaissez-vous les phablettes ?

(Crédit photo : Lenovo-ThinkPad-11e)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur