Marché télécoms d’entreprise : Orange risque une lourde sanction financière

JuridiqueLégislationMobilitéOpérateursRégulationsRéseaux
autorite-concurrence-orange-amende-marche-telecoms-entreprise
1 1

L’Autorité de la concurrence infligerait à Orange une amende d’au moins 500 millions d’euros après avoir déstabilisé le segment des télécoms d’entreprise.

Orange risque de payer le prix fort pour avoir abusé de sa position dominante d’antan sur le marché des entreprises (fixe et mobile).

Le groupe télécoms de Stéphane Richard pourrait écoper d’une amende de plusieurs centaines de millions d’euros, « probablement plus de 500 millions » selon Le Figaro.

L’Autorité de la concurrence devrait rendra sa décision avant Noël.

En guise de réaction, Orange fournit des détails sur le contexte de ce « contentieux ancien ».

Le début des pratiques reprochées qui nuisaient à la concurrence sur les marchés des communications d’entreprise remontent à 2002.

Deux plaintes émanant de concurrents (notamment SFR) avaient été déposées entre 2008 et 2010.

Les challengers de l’opérateur historique dénonçaient « des pratiques de remises fidélisantes, de couplage, de tarifs discriminatoires et de prix prédateurs de la part d’Orange en France » selon le Figaro.

Orange déclare qu’il tient régulièrement au courant ses actionnaires de cette affaire à travers sa documentation de référence depuis 2009.

L’opérateur considère même « qu’il ne sera pas nécessaire de passer des provisions complémentaires sur ce sujet » et confirme « l’ensemble de ses objectifs financiers pour 2015 et au-delà ».

En début de semaine, c’est SFR qui s’est retrouvé sous les feux des projecteurs. L’Autorité de la concurrence a imposé une amende de 10 millions d’euros après avoir abusé de son influence sur le marché des télécoms entre La Réunion et à Mayotte dans la période 2000 – 2004.

(Crédit photo : Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur