Mark Hurd (Oracle) : “Nous voulons être le numéro un “best of breed” dans tout ce que nous faisons”

Régulations
mark hurd oracle

A l’occasion de sa venue à Paris, Mark Hurd, le président d’Oracle, a partagé les résultats et les objectifs du groupe américain.

L’homme a conservé sa jovialité et reste accessible, même si son temps est toujours réduit et contrôlé par une armée d’assistantes. Son discours en revanche se veut “corporate”, et se contente de survoler les sujets. Mark Hurd, le président d’Oracle, était à Paris 16 octobre.

Mark Hurd décrit rapidement, et avec satisfaction, les résultats du groupe, résultats en progression et un prévisionnel qualifié d’“intéressant”.

Oracle maintient ses projets d’investissements et conserve 6 milliards de dollars en cash, « que nous consacrerons à prolonger notre stratégie d’acquisitions, mais également à notre développement organique ». L’Europe représente le tiers des revenus du groupe, en progression également.

Plus intéressante est la vision stratégique du patron. « Nous voulons être le numéro un ‘best of breed’ dans tout ce que nous faisons », lance-t-il avec force. « Nous interfaçons fortement nos solutions, nous rendons le matériel meilleur pour nos applications. La performance et le coût sont la même chose. Notre objectif est d’apporter un meilleur support aux solutions déployées chez nos clients. »

Mark Hurd évoque ensuite la fusion des solutions d’Oracle avec le cloud. « Il vient compléter les capacités et la modularité de nos solutions. La performance est là, en conjonction avec PeopleSoft par exemple ». Et conclut sur un focus vers l’industrie avec la création d’architectures convergentes et intégrées destinées à des métiers spécifiques. « Nous consacrons de l’argent pour créer des solutions uniques pour industrie. »

Il nous confirme les ambitions du groupe en Europe et en France. « Nous avons des centres de développement en Europe. Et tout le monde chez nous intervient soit sur le développement soit sur les ventes. »

La stratégie cloud du groupe s’appuie également sur deux datacenters européens, en Angleterre et en Ecosse. Interpellé sur le marché des solutions intégrées, concurrentes des Cisco, HP ou IBM, Mark Hurd nous a indiqué que cette activité avait dépassé le milliard de dollars de chiffre d’affaires, « et nous allons le doubler ».

Retrouvez l’interview dans son intégralité sur Silicon.fr.

 

Crédit image : Copyright 62164921-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur