Marketing digital : NetBooster et Artefact fusionnent

CRMEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicitéSocial Media
netbooster-artefact-fusion-une

Le nouvel ensemble NetBooster + Artefact (1000 collaborateurs, 145 millions de CA en cumul) va se concentrer sur l’automatisation des process pour mieux servir le client annonceur.

NetBooster et Artefact annoncent leur fusion visant à créer une agence de portée internationale basée sur conseil en stratégie digitale basée sur la data et l’intelligence artificielle.

Les deux acteurs engagés dans le marketing évoquent des approches complémentaires sur leurs segments pour justifier ce rapprochement.

Ils ont déjà testé cette approche sur des clients annonceurs communs, tels qu’Accorhotels ou Groupe SEB. Les synergies vont permettre d’aboutir à une nouvelle offre data pour les clients de NetBooster, une nouvelle offre d’activation pour les clients d’Artefact.

Le nouvel ensemble, qui disposera d’un millier de collaborateurs, va se concentrer sur l’automatisation des process pour accompagner le client de bout en bout.

Ce rapprochement doit être réalisée par un mix d’échange de titres, d’apport en nature donnant lieu l’émission de 6.9 millions de nouveaux titres NetBooster mais aussi d’actions ordinaires et d’actions de préférence. Une assemblée générale extraordinaire devrait se tenir le 27 juillet, précise le communiqué.

“Nous croyons ensemble que l’intelligence artificielle démultipliera l’efficacité de nos métiers et permettra aux annonceurs de mieux définir leur stratégie marketing et digitale”, évoque François de la Villardière, Président du conseil d’administration et Directeur général du groupe pionnier NetBooster.

Coté sur Alternext Paris, le groupe d’origine française est passé du profil de spécialiste du référencement à la fin des années 90 à celui d’agence de marketing digital à la performance (search, CRM, programmatique…) disposant de 13 bureaux (dont Paris, Londres et Duisburg). Il a généré un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros en 2016.

La création de l’agence Artefact est plus récente : 2014. Fort d’un effectif d’une centaine de personnes, elle dispose de références clients comme Danone, Orange, Samsung ou Engie. Son chiffre d’affaires s’élève à 5 millions d’euros sur l’exercice 2016 (en croissance de 200% par rapport à 2015).

Management : répartition des rôles

Avec cette fusion, la répartition des fonctions évolue mais les trois fondateurs d’Artefact restent : Guillaume de Roquemaurel (Président et co-fondateur d’Artefact) devient COO du groupe, Vincent Luciani prend les fonctions DG France du nouvel ensemble. Quant à Philippe Rolet (DG et co-fondateur d’Artefact), il s’empare de la fonction de CTO.

Quant à François de la Villardière, il “continuera à exercer ses fonctions” du côté de Nestbooster.

Mais la direction avait été bousculée au niveau du poste de CEO entre octobre 2016 et février 2017 avec les départs successifs de Tim Ringel et Thomas Armbruster, “après avoir réussi la restructuration du groupe sur le plan comptable et en restaurant les marges aux standards du marché”.

C’est François de la Villardière qui avait ensuite fait le raccord en prenant les fonctions de CEO par intérim.

netbooster-artefact-fusion


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur