MCI-WorldCom candidat au rachat d’Airtouch

Régulations
Information - news

Après Vodafone et Bell Atlantic, MCI-Worldcom met 55 milliards de dollars sur la table pour acquérir le géant de la téléphonie mobile Airtouch.

Airtouch, spécialiste américain du téléphone cellulaire, n’en finit pas d’aiguiser les appétits. Il y a quelques jours seulement, après que Bell Atlantic eut proposé 43 milliards de dollars en échanges d’actions pour le rachat d’Airtouch, le britannique Vodafone faisait monter les enchères auprès des actionnaires de l’opérateur en proposant un pactole de 54 miliards de dollars. Voilà maintenant l’opérateur MCI Worldcom qui entre dans la danse avec une offre à plus de 55 milliards de dollars. La proposition, non confirmée officiellement, a été évoquée pour la première fois dans l’édition du quotidien américain USA Today.

Si elle se confirmait, cette offre de rachat bousculerait le paysage du téléphone pour deux raisons. D’abord, Bell Atlantic perdrait ses chances dans la course au contrôle d’Airtouch, qui n’est rien moins que le numéro deux du téléphone mobile aux Etats-Unis. Ensuite, la stratégie du géant Worldcom pourrait évoluer après l’investissement. L’opérateur, actuellement en train de lancer un vaste réseau de communication européen destiné aux entreprises, se contentait jusqu’à présent du rôle d’observateur en matière de téléphonie mobile.

Reste que la valse de propositions autour d’Airtouch n’en est peut-être pas à sa fin. Selon l’AFP, le partenaire allemand d’Airtouch, Mannesmann, serait lui aussi en train d’étudier une proposition d’achat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur