Média : Atlantico.fr veut larguer les amarres avec la « pensée pré-fabriquée »

Cloud
0 0

Dans la lignée d’un Huffingtonpost, Atlantico.fr veut servir d’aiguilleur dans l’info en ligne. Il est soutenu par un pool d’entrepreneurs au profil Internet (Niel, Simoncini, Beigbeder…).

Avec le remaniement gouvernemental, l’actualité est chaude pour le démarrage d’Atlantico.fr.

Quelle est l’inspiration de ce nouveau média en ligne ? Il suffit de lire l’édito inaugurale de Jean-Sébastien Ferjou, Directeur de la rédaction (ex-LCI) : « un facilitateur d’accès à l’information » ou « une plate-forme d’aiguillage ».

On y trouve également le fin mot de l’origine du titre : « ce nom Atlantico m’a été inspiré par les sites américains The Atlantic et Politico ainsi que par mes origines rochelaises, l’envie de me lancer dans cette aventure m’est, elle, venue d’une frustration de consommateur ne trouvant pas d’équivalent français aux sites tels que le Huffingtonpost.com [récemment acquis par AOL, ndlr] ou Thedailybeast.com ».

Difficile de définir d’emblée la ligne éditoriale : Atlantico.fr veut adopter un « ton différent et pas une pensée pré-fabriquée ».

La rédaction, composée d’une dizaine de journalistes, veut proposer une sélection du meilleur de l’information en ligne, mettre en avant ses propres articles mais aussi des contributions d’experts (au nombre de 300).

 » Un journalisme qui pour être moins présent sur ‘le terrain’ ne renonce en rien à des exigences de qualité, de curiosité et de réactivité », selon l’édito de Jean-Sébastien Ferjou.

De manière traditionnelle, le modèle économique devrait reposer à 100% sur la publicité alors que d’autres « pures players » tentent l’abonnement (Mediapart) et ou l’exploitation de versions papier (Rue 89).

Qui soutient financièrement le démarrage d’Atlantico (site édité par la société Talmont Media) ?  La structure holding Free Minds avec des entrepreneurs notoires comme Xaviel Niel (Iliad-Free), Charles Beigbeder (Poweo), Marc Simoncini (Meetic) et Arnaud Dassier (L’Enchanteur des nouveaux médias) détient 49% du capital.

La part majoritaire (51%) étant détenue par les quatre fondateurs : Jean-Sébastien Ferjou, Pierre Guyot, Loïc Rouvin et Igor Daguier.

Mise de départ pour démarrer l’aventure de ce nouveau média en ligne : un million d’euros (selon Le Figaro).

Le site Atlantico.fr est hébergé par la société Oxeva. Il a été réalisé par Palpix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur