Médiamétrie s’intéresse aux nouveaux usages audiovisuels

Cloud

Le spécialiste de la mesure d’audience lance une première étude sur les nouveaux modes de consommation de la télévision.

Spécialisé dans la mesure d’audience (des sites Internet, cinémas, télévisions et radios), Médiamétrie vient de lancer une nouvelle étude “Global TV”, visant à cerner les modes émergents de consommation de la télévision et de la vidéo, que ce soit en différé (catch up TV ou TV de rattrapage), en situation de mobilité ou via la VoD (vidéo à la demande). Et sur tous types d’écrans.

Dans un c:ommuniqué, l’institut rappelle qu’“Avec le développement des équipements et de la diffusion numériques, les téléspectateurs regardent la télévision différemment”. Il estime ainsi qu’en complément des programmes télévisuels “traditionnels”, “4 internautes sur 10 consultent des vidéos en ligne et près de 17 % des Français ont déjà visionné des émissions de télévision en streaming sur Internet”.

Médiametrie cherchera en particulier à évaluer le nombre de personnes utilisant ces nouveaux modes d’accès aux contenus audiovisuels, le volume d’audience de chaque contenu, et la fréquence à laquelle ils sont consultés.

Le cabinet de mesures d’audience se penchera pour cela sur les équipements des utilisateurs (poste de télévision, ordinateur fixe ou portable, baladeur multimédia ou téléphone mobile), les lieux où ils sont utilisés (domicile, travail, résidence secondaire ou mobilité). Et surtout sur eurs pratiques, notamment si ils consultent les programmes en direct ou en différé.

Le premier volet de cette nouvelle enquête – réalisée en novembre 2007 à partir d’un panel de 3 500 habitants d’Amiens âgés de 13 ans et plus – sera publié courant janvier 2008. D’autres baromètres seront ensuite diffusés tous les semestres, à partir d’enquêtes menées auprès d’échantillons de 7 500 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur