Meetic : noces de cuir confirmées avec Match.com

Marketing

A travers une OPA, le rapprochement capitalistique s’accentue entre les sites de rencontres Meetic et Match.com. Deux ans après avoir scellé une première alliance.

L’OPA amicale d’InterActiveCorp (IAC, propriétaire de Match.com) sur le réseau de rencontres en ligne Meetic est considéré comme “un succès”.

Elle avait été initiée dans le courant du printemps, sachant que des liens capitalistiques existaient déjà entre les deux parties.

Comme l’Autorité des marchés financiers (AMF), le groupe Internet américain confirme par voie de communiqué qu’il récupère 51% d’actions supplémentaires.

Il porte sa participation à 77,55% du capital de Meetic et 73,71% des droits de votes.

IAC lance maintenant une offre sur le reste des actions disponibles, toujours à 15 euros par action.

Cette OPA constitue une étape visant à “aligner les sociétés sur une croissance plus forte“, considère Greg Blatt, P-DG d’IAC.

Pour y arriver, il compte appliquer une stratégie qui aurait fait ses preuves : “Meetic a fait un super boulot en réalisant des synergies en 2009. Et nous considérons que nous pouvons désormais appliquer la même recette que celle que nous avions adopté en 2009 pour revitaliser Match.com aux Etats-Unis.

Selon Reuters, Marc Simoncini, le fondateur et président de Meetic,  devrait cependant garder 7% des parts de l’entreprise qu’il a créée.

Parallèlement à ses activités de financement de start-up (via Jaina Capital), le Net-entrepreneur compte rester au conseil d’administration de Meetic.

Meetic et Match.com avaient entamé une danse nuptiale depuis plusieurs années.

En février 2009, les deux plates-formes de rencontres ont signé un premier accord stratégique.

Ainsi, Meetic a repris les activités européennes de Match.com, tout en lui cédant en échange un peu plus du quart de son capital.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur