Meilleur Dev de France : l’atmosphère de Station F a inspiré Criteo

EntrepriseStart-up
meilleur-dev-de-france-2017

Comme il y a deux ans, le gagnant du « meilleur dev de France » est issu de Criteo. Son dauphin l’est aussi.

Mise à jour du 21 septembre 2017 à 9 h 49 : contrairement à ce que nous annoncions, l’équipe Crédit Agricole a bien placé un développeur en finale (il termine 8e). L’article est corrigé en conséquence.

« On considère une épreuve de slalom en kayak se déroulant dans un bassin artificiel d’eau vive de forme carrée. »

Ainsi débute l’énoncé* du premier des trois problèmes algorithmiques proposés ce mardi aux finalistes du Meilleur Dev de France.

Pour sa cinquième édition, l’événement, ouvert au grand public, avait lieu à Station F, où 7 000 personnes étaient recensées en début de soirée.

Un millier de développeurs étaient attendus pour la première phase du concours, divisée en deux sessions de 45 minutes. La première de ces sessions a réuni les étudiants et les candidats libres. La seconde était réservée aux équipes constituées par des entreprises. À l’issue de chacune d’entre elles, les vingt meilleurs étaient sélectionnés.

Peu de participants sont allés jusqu’au bout de la première phase – au sens où ils ont résolu, dans le langage de leur choix, les trois problèmes qui leur étaient posés.

On aura entrevu, au cours de la soirée, des personnalités politiques comme Éric Woerth, député de l’Oise et président de la commission des finances de l’Assemblée nationale.

Beaucoup d’entreprises avaient monté leur team… avec plus ou moins de réussite à la clé. Total, qui avait réuni 17 de ses développeurs, a obtenu un ticket en finale. Même résultat pour Generali (14 candidats) ou encore La Poste (63 participants).

Au rang des groupes bancaires, pas de finaliste pour BNP Paribas. Le Crédit Agricole en a compté un ; Société Générale, 7, soit autant que Criteo.

La pépite française du marketing digital s’était distinguée il y a deux ans en remportant le concours avec Antoine Leblanc, passé depuis lors chez Google. Elle a réédité sa performance avec Stéphane Le Roy, désigné Meilleur Dev de France 2017.

L’intéressé, qui s’est dit « très content d’avoir réussi malgré le stress et le temps limité », devance un de ses collègues : Lowik Chanussot.

Sur la troisième marche du podium, Noël Nadal a publié, pour l’occasion, ses trois premiers messages sur le compte Twitter qu’il avait ouvert… en 2012.

Directrice générale adjointe de La Poste chargée du numérique et marraine du concours, Nathalie Collin a remis un chèque de 10 000 euros à Stéphane Le Roy, qui succède à Clément Beauseigneur, étudiant à l’ENS Cachan. * Il s’agissait de trouver le nombre maximal de portes qu’un(e) kayakiste peut franchir au long de son parcours entre la case de départ et la case d’arrivée (voir l’énoncé ci-dessous).

  Crédit photo : Philippe Guerrier – ITespresso.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur