Smartphone Meizu MX4 : le haut de gamme à moindre frais arrive en France

Mobilité

Meizu proposera son nouveau smartphone haut de gamme MX4 à compter du 20 octobre en France. Un concentré de technologies et de fonctionnalités sous la barre des 400 euros.

Meizu avait présenté le nouveau fleuron de sa gamme de smartphones le 2 septembre dernier à l’occasion de l’IFA de Berlin. Le MX4 a déjà rencontré un très gros succès en Chine où le nombre de précommandes a dépassé les 10 millions en une vingtaine de jours.

Il faut dire que la société basée à Zhuhai en Chine a mis les petits plats dans les grands pour faire du MX4 un véritable bijou technologique. En premier lieu, le MX4 se distingue des smartphones haut de gamme des autres constructeurs grâce à son SoC mobile signé MediaTek. Ici, pas de Qualcomm Snapdragon 801 (comme pour les Sony Xperia Z2, Z3, Sasmung Galaxy S5, LG G3, HTC One M8, Oppo Find 7/7a…) ou Snapdragon 805 (Samsung Galaxy Note 4) mais le MTK6595, le tout dernier SoC du constructeur taïwanais.

Son processeur combine dans un agencement ARM big.LITTLE 4 coeurs Cortex-A17 à 4 autres Cortex-A7, cadencés respectivement jusqu’à 2,2 GHz et 1,7 Gz. Côté processeur graphique, on trouve le PowerVR G6200 d’Imagination Technologies. Une solution graphique de la même famille baptisée « Rogue » que celle qu’on trouve dans le SoC A7 des iPhone 5S, Ipad Mini Retina et iPad Air.

L’ensemble est épaulé par 2 Go de mémoire vive de type LPDDR3.

Le MX4 se caractérise également par son écran IPS signé JDI de 5,36 affichant de la quasi Full HD (1920 par 1156 pixels), soit une densité de pixels de 418 ppp (pixels par pouce). Le constructeur chinois ne succombe ainsi pas aux sirènes de la 2K / QHD, synonyme d’une moindre autonomie et de performances légèrement amoindries. Meizu préfère mettre en avant la luminosité de 500 nits et le taux de contraste de 1100:1, ainsi que la palette de couleurs intensifiée de 85%.

Focus également sur la connectivité du terminal avec support du Wi-Fi 802.11ac (en plus des a/b/g/n). En théorie, la nouvelle norme de la Wi-Fi Alliance offre des débits de 433 Mb/s, soit entre 200 et 250 Mb/s dans des conditions réelles d’utilisation. Support du NFC, Du Bluetooth 4.0 et de la géolocalisation via les constellations GLONASS et GPS sont également de la partie. Mais le MX4 est aussi compatible avec la 4G LTE de catégorie 6 pour des débits pouvant atteindre en théorie les 225 Mb/s.

Aucun compartiment n’est délaissé puisque le terminal est équipé au dos d’un APN avec capteur Sony Exmor RS (le même que sur les Sony Xperia Z2 et Z3) de 20,7 mégapixels associé à un double flash LED permettant notamment de filmer en 4K et à 120 ips en 720p. En façade, se trouve un plus raisonnable capteur de 2 mégapixels.

La société chinoise fondée en 2003 met également l’accent sur la finition et le design du MX4. Pour l’occasion, la société a mis au point un nouvel alliage en aluminium 6061 T6. Léger (147 grammes), le MX4 conserve également un gabarit contenu (75,2 par 144 mm) grâce notamment à des bords d’écran très fins de 2,6 mm. Il est aussi ultrafin avec une épaisseur de 7,9 mm.

Enfin, le MX4 évolue sous la toute dernière mouture Android (4.4/Kit Kat) doublée de l’interface maison Meizu Flyme OS 4.0. Aucune indication n’a été donnée quant à une déclinaison du MX4 sous l’OS mobile Ubuntu Touch de Canonical.

Un modèle qui n’est pas sans rappeler le Xiaomi Mi4 avec des tarifs comparables.

Le premier tarif débute à 299 euros (modèle 16 Go). Il faut compter 349 euros et 399 euros pour les variantes avec respectivement 32 et 64 Go d’espace de stockage (le MX4 ne disposant pas d’emplacement pour microSD).

Meizu annonce que le MX4 sera en pré-commande en avant-première sur le site e-commerce RueDuCommerce à compter du 29 septembre 2014 pour des livraisons dès le 20 octobre.

   

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur