Meludia lève 500 000 euros pour développer son oreille musicale

EntrepriseLevées de fonds
meludia

La start-up française Meludia a levé 500 000 euros. Son créneau ? Une méthode d’apprentissage musical en ligne sans solfège basée sur l’écoute et les sensations.

La start-up française Meludia, qui a mis au point une plate-forme permettant d’apprendre la musique par l’écoute et les émotions, a bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de quatre business angels, basées à Paris, Londres et New York.

Créé en 2012 à l’initiative de Vincent Chaintrier, musicien professionnel, et Bastien Sannac, ex -consultant en gouvernance IT et musicien amateur, Meludia a développé un jeu sur Internet permettant d’apprendre la musique différemment, sans apprentissage du solfège et sans instrument.

La plate-forme en ligne se base sur la méthode d’apprentissage SEMA (Sensation, Emotion, Mémoire, Analyse), une approche pédagogique qui fait la part belle à l’”oreille musicale” en se focalisant sur le développement du plaisir musical avant la théorie.

“Nous proposons des exercices simples et progressifs qui font travailler l’écoute. On peut, par exemple, commencer par distinguer un son grave d’un son aigu. En travaillant par des jeux, les apprentis musiciens développent naturellement leur “pensée musicale” et leur créativité”, explique Bastien Sannac.

Meludia propose un parcours complet du débutant à l’expert sur son site Web. Actuellement, 20% des inscrits sont abonnés à l’offre premium (99 euros par an).

La start-up a déjà noué des partenariats avec plusieurs centres de formation pour continuer à se développer : l’université Paris-Est Marne-la-Vallée en musicologie, le Queen’s College à Londres, la New York University, le Berklee College of Music.

Ce tour de table de 500 000 euros lui permettra de poursuivre son développement à l’international dans les pays francophones, mais aussi en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis (Texas, Californie, New York, Massachusetts).

La jeune pousse compte également recruter de nouveaux salariés ces prochains mois avec dans l’idée de mettre sur pied une application mobile iOS pour la rentrée tout en déployant de nouveaux niveaux de formation et de nouveaux instruments.

La branche R&D devrait aussi être renforcée, via l’intégration de spécialistes en intelligence artificielle et en informatique musicale.

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous du Bluetooth ?

Crédit image : ra2studio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur