Memex : quand la Darpa explore la face cachée du Net

Big dataData-stockageRégulationsSurveillance
memex-darpa

Mis au point par la Darpa, le moteur de recherche Memex est capable d’explorer l’ensemble du Net… y compris sa face obscur appelée darkweb.

Certains verront dans la dernière initiative de la Darpa un nouvel outil de surveillance du Net.

L’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense cherche à bâtir une meilleure cartographie du Web en recensant non seulement des milliers de pages non référencées par les moteurs classiques, mais aussi des contenus hébergés sur le darkweb. Cette partie immergée est difficile à quantifier et surtout à observer, car l’anonymat y est de rigueur.

Dix-sept équipes d’ingénieurs issues de plusieurs sociétés ont travaillé pendant plus d’un an sur ce projet baptisé Memex. Cette contraction de Memory et Index est aussi le nom d’un terminal dans un article écrit en 1945 par Vannvar Bush, alors directeur de l’OSRD – équivalent de la Darpa pendant la Seconde Guerre mondiale.

Responsable du projet, le dénommé Chris White s’est confié aux équipes de l’émission 60 Minutes sur la chaîne américaine CBS. Il explique que les moteurs “traditionnels” (Google, Bing…) ne fournissent aux utilisateurs que 5 % du contenu qui existe : l’indexation auprès du grand public se fait à travers des algorithmes liés au classement de sites et au ciblage publicitaire.

Internet est beaucoup, beaucoup plus grand que ce que les gens pensent“, assure Chris White. D’où l’idée de travailler sur “un Google sous stéroïdes” pour aller explorer les tréfonds du Web, le tout avec une dose d’analytique pour établir les relations entre des sites qui, en apparence, n’ont rien de commun.

Memex a aussi vocation à assister les autorités judiciaires dans l’identification de certains comportements délictueux comme la traite de personnes (prostitution, esclavage) sur le darkweb, aussi bien à travers les sites cachés que les forums et les salons de discussion.

Chris White affirme que son moteur de recherche permet de trouver des correspondances (localisation, adresse IP, terminaux utilisés, etc.) sur des annonces de prostitution avec les mêmes femmes qui se déplacent dans plusieurs localités aux Etats-Unis. Cet exemple, qui figure dans le reportage TV de CBS, peut s’appliquer à d’autres thématiques comme les armes ou la drogue.

Comme le note Silicon.fr, huit partenaires dont les noms sont gardés secrets travaillent avec la Darpa sur des prototypes intégrant la puissance de Memex.

Crédit photo : Releon8211 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur