Mémoire vive : 4 Go de LPDDR4 dans les smartphones début 2015

Mobilité

Samsung commence à produire des puces de mémoire vive de type LPDDR4 de 8 Gb, ouvrant la porte à des smartphones intégrant 4 Go de DRAM de nouvelle génération.

Aux avant-postes dans le secteur de la mémoire vive, Samsung continue à avancer ses pions dans le domaine de la mémoire vive DDR4.

Cette fois-ci, il s’agit de puces de DRAM à faible consommation électrique de type LPDDR4 (Low Power DDR4). Samsung a ainsi commencé à produire des puces de 8 Gb (1 Go) de LPDDR4. Le constructeur sud-coréen ouvre ainsi la voie à des smartphones avec encore plus de DRAM, puisque ces puces pourront être assemblées dans des modules de 4 Go (4 puces de 1 Go de LPDDR4).

Ces toutes nouvelles puces sont gravées en classe 20 nm (nanomètres), soit une finesse effective de longueur de grille comprise entre 20 nm et 29 nm.

Pour l’occasion, cette puce présente des performances accrues par rapport aux actuelles puces de LPDDR3 de 4 Gb : leur débit théorique est de 3 200 MT/s, contre 2 133 MT/s. A termes, les futures puces devraient atteindre des débits de 4 266 MT/s.

De surcroît, la consommation énergique est réduite : la tension baisse de 8,3 %, passant de 1,2 V (pour la LPDRR3) à 1,1 V (pour la LPDDR4), ce qui est de bon augure pour des puces destinées à des terminaux mobiles.

Le futur de la LPDDR4 s’était déjà éclairci le 24 août dernier quand le JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council) avait annoncé ses spécifications finales.

Samsung a réussi la gageure de doubler la fréquence d’horloge, qui passe de 800 MHz pour la LPDDR3 à 1600 MHz pour la LPDDR4. Cela se traduit par une bande passante relevée de 12,8 Go/s (LPDDR3) à 25,6 Go/s (LPDDR4).

Côté SoC mobile, Qualcomm a d’ores et déjà annoncé que le Snapdragon 810 supportera la LPDDR4 à deux canaux de 64 bits cadencée à 1600 MHz (pour un débit de 25,6 Go/s). Les SoC Snapdragon 808, 805, 801 et 800 resteront, eux, cantonnés au support de la LPDDR3. Le Nvidia Erista devrait également supporter la LPDDR4, tout comme le SoC Apple de prochaine génération (A9 ?) et ceux d’autres constructeurs tels que MediaTek, Rockchip, HiSilicon, AllWinner…

Les premiers smartphones équipés de LPDDR4 (jusqu’à 4 Go) apparaîtront début 2015. On peut s’attendre à des annonces lors du MWC (Mobile World Congress) de février 2015 et, avant cela, peut-être même au CES de Las Vegas début janvier 2015. Samsung devrait logiquement être l’un des tout premiers constructeurs à présenter des smartphones avec LPDDR4, à commencer par le très attendu Galaxy S6.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur