Microsoft autorisé à développer son Java

Régulations

Selon la décision du juge Ronald Whyte, Microsoft sera libre de distribuer sa propre technologie Java, développée indépendamment de son concurrent Sun.

Dans le cadre du procès opposant Sun à Microsoft, la firme de Bill Gates vient de remporter une victoire. Le juge américain Ronald Whyte a indiqué que même si Microsoft doit mettre ses produits en conformité avec Java, rien n’empêchait le géant du logiciel de développer sa propre version du langage de Sun. Cette clarification met un terme aux débats nés à la fin de l’année dernière, lorsque le juge avait donné à Microsoft l’ordre d’adapter ses produits à la version courante de Java pour ne pas en freiner la diffusion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur