Microsoft Azure : le coup de mou dans le cloud est passé

CloudEntrepriseGestion cloud
panne-microsoft-azure

Plusieurs composants de la plateforme de services cloud de Microsoft ont subi une panne importante entre lundi et mardi. L’activité de Microsoft Azure est stratégique pour la firme.

Certains services cloud de Microsoft Azure sont tombés en rade à partir de lundi en fin de journée. L’incident semble avoir duré cinq heures. Tout est revenu à la normale à la mi-journée de mardi.

Silicon.fr a recensé la série des perturbations recensées via la plateforme cloud de Microsoft à destination des entreprises : Cloud Services (concevoir, déployer et gérer des apps), Virtual Machines (configurer un serveur SQL), Websites (création d’applications), Automation (automatiser la création, le déploiement, la surveillance et la maintenance des ressources IT dans le cloud), Service Bus (infrastructure de messagerie située entre les applications), Backup (sauvegarde serveur), Site Recovery (protection et récupération des applications), HDInsight (service Apache Hadoop), Mobile Services (création d’applications mobiles) et StorSimple (stockage cloud).

Des soucis d’accessibilité avaient été également signalés le 15 août avec des difficultés d’accès au portail de gestion d’Azure, la dégradation des performances de la plateforme cloud de Microsoft et une rupture de la connectivité réseau observée dans le data center de Japon Est.

Dans la stratégie “Mobile First, Cloud First” du CEO Satya Nadella, la performance des services de Microsoft Azure est stratégique. La division globale cloud de Microsoft génère un chiffre d’affaires de 4,4 milliards de dollars par an, selon Amy Hood, Directrice financière de la firme de Redmond interrogée en juillet par Bloomberg.

Quiz : Que savez-vous de l’hébergement Web ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur