Microsoft de moins en moins frileux aux standards ouverts

Cloud

La firme de Redmond va militer en faveur d’un plate-forme de messagerie ouverte en intégrant le groupe de travail AMQP.

Microsoft s’est associée à un groupe de travail visant à établir un standard de messagerie ouvert. La société a déclaré qu’elle travaillerait avec des firmes comme Cisco, Red Hat et Novell dans le cadre du groupe de travail AMQP (Advanced Message Queuing Protocol). Le projet vise à établir un standard ouvert pour les futures plates-formes de messagerie d’entreprise.

En rejoignant le groupe de travail AMQP, Microsoft a l’intention de contribuer au développement de cette spécification par des moyens qui vont promouvoir au mieux l’interopérabilité des solutions existantes sur le marché, et donner aux clients un choix plus large” , explique Sam Ramji, Directeur Senior de Microsoft pour la stratégie de plate-forme.

Cette décision s’inscrit dans l’effort continu de Microsoft de se présenter comme l’un des principaux défenseurs de l’interopérabilité et de la coopération sur le marché IT. La firme de Redmond a longtemps été critiquée par les communautés des standards ouverts et de l’open source à propos de ses batailles légales avec les distributeurs de Linux.

La société a également été empêtrée dans un combat de longue haleine avec les partisans du système ODF, concurrent du format de document Office OpenXML. Microsoft a tenté d’apaiser ce conflit en faisant en sorte qu’Office prenne en charge les deux formats, mais les deux parties demeurent tout de même concurrents.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 25 octobre 2008 et intituléMicrosoft joins open standards group


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur