Microsoft délaisse le PC pour le réseau

Mobilité

Microsoft a dévoilé jeudi 21 juin au soir sa nouvelle stratégie, qui confirme la position centrale qu’occupera désormais Internet dans le futur de la société. Fin du PC roi, naissance du réseau souverain, pour cet ensemble de technologies baptisé Microsoft.NET.

Terminé les NGWS. Place dorénavant à .NET ou de façon plus littéraire à dot net. Bill Gates, avec un mois de retard du à ses démêlés avec la justice américaine, a finalement dévoilé la stratégie future de Microsoft. Comme on pouvait s’y attendre, le fondateur de Microsoft a confirmé vouloir placer définitivement Internet au coeur de son activité. Une prise de position qui amène la société de Redmond à quitter l’ère du PC et du traitement local de l’information pour celle qu’annoncent les objets interconnectés et les applications en ligne.

.NET est une plate-forme logicielle qui permettra de relier entre eux toute une gamme d’appareils électroniques comme des téléphones portables, des serveurs, des assistants numériques? L’idée est de permettre de faciliter l’échange de données sur Internet qui sera dès lors accessible par n’importe quel terminal. Cette stratégie s’appuie sur la technologie XML (extensible markup language), qui devrait s’imposer comme la norme universelle pour faciliter l’échange de données entre les différents ordinateurs connectés au réseau Internet.

Autre axe stratégique de Microsoft, celui de proposer en ligne, via un abonnement, l’accès à ses applications. En transformant les logiciels présents sur les disques durs des PC en services hébergés, Microsoft se positionne clairement comme fournisseur de services ASP. Pour les utilisateurs, ce n’est donc plus le logiciel d’application qui sera au centre de leur activité, mais plus simplement le navigateur Internet, qui leur donnera accès à des services applicatifs distants.

Selon Microsoft, il s’agit là d’un tournant dans l’histoire de la société. Jean-François Heitz, directeur financier adjoint de la firme, n’hésite pas à parler de Microsoft version 3, en faisant allusion aux nouveaux produits qui devraient permettre la reconnaissance vocale ou toutes les recherches récentes de Microsoft en matière d’appareils portatifs, d’informatique sans fil, de télévision sur le net, de musique numérique et de livres.

Petit hic, les produits issus de cette nouvelle stratégie ne devraient pas voir le jour tout de suite. Bill Gates a en effet révélé qu’une version préliminaire de la technologie .NET sortirait l’année prochaine, la diffusion plus large d’une plate-forme plus complète ne devant intervenir qu’en 2002. Dès l’an prochain toutefois, les nouvelles versions de Windows et de la suite Office devraient être dotées de fonctions .NET.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur