Microsoft dépose un brevet sur la reconnaissance vocale

Cloud

Selon un brevet accordé à Andrei Pascovici, un développeur de Microsoft, le
timbre de la voix de l’appelant est analysé par un logiciel.

Un brevet a été accordé à Microsoft pour un logiciel de reconnaissance vocale s’appuyant sur le timbre de la voix de l’appelant. Il a été remis le 12 juin à Andrei Pascovici, un développeur collaborant pour l’éditeur.

Pour identifier l’appelant, le timbre de chaque voix est comparé aux enregistrements précédents, sauvegardés dans une base de données.

Selon ce brevet, les caractéristiques des entrées vocales sont appliquées à une diversité de modèles acoustiques. Lesquels comprennent un modèle générique et un modèle différent pour chaque appelant précédemment identifié. A chaque fois qu’un nouveau correspondant est reconnu, un nouveau modèle est généré.

Cette technique segmente la voix de l’appelant. La comparaison des “morceaux ” ainsi obtenus permet d’identifier le sujet le plus probable, en s’appuyant sur les précédents enregistrements.

Andrei Pascovici envisage de faire embarquer ce système dans des PC, des serveurs et des terminaux mobiles. Son outil pourrait aussi être installé dans de centres d’appels pour accélérer les transfert d’appels vers les départements concernés.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 15 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur