Microsoft s’empare de LinkedIn : une secousse dans le BtoB

CloudEntrepriseFusions-acquisitions
microsoft-linkedin
7 156

Microsoft signe un chèque de plus de 26 milliards de dollars pour acquérir LinkedIn. La première grande opération de croissance externe à l’ère de Satya Nadella.

Microsoft lance une offensive gigantesque dans les réseaux sociaux en acquérant LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars. La transaction devrait être bouclée dans le courant de l’année. C’est une surprise de la part de la firme de Satya Nadella, qui signe sa première méga-opération de croissance externe depuis sa prise de fonction en tant que CEO en février 2014.

Dans sa communication officielle, Microsoft prévise que LinkedIn gardera « sa marque, sa culture et son indépendance ». Au niveau du top management, Jeff Weiner, CEO of LinkedIn, effectuera un reporting direct auprès de Satya Nadella.

Reid Hoffman, Président du conseil d’administration et co-fondateur de LinkedIn, a d’ores et déjà approuvé le rapprochement.

Depuis sa création en 2003 en Californie (puis sa cotation au Nasdaq à partir de mai 2011), LinkedIn est parvenu à s’imposer comme le réseau social professionnel de référence dans le monde avec 433 millions de membres dans le monde.

Sur le premier trimestre 2016, la firme américaine, qui a conquis le monde en pariant sur la mise en relations BtoB favorable au recrutement de nouveaux talents, a réalisé un chiffre d’affaires de 860,65 millions de dollars (+35% en un an).

Ses revenus se répartissent entre des solutions RH (recrutement et formation), des offres marketing proposés aux entreprises et des services premium à destination des membres.

En l’état actuel, LinkedIn réalise 61% de son CA aux Etats-Unis. Le réseau social professionnel avait posé ses bagages à Paris en novembre 2008.

Pour son propre compte, LinkedIn avait également procédé à une série d’opérations de croissance externe comme la plateforme de formation Lynda.com, acquis en 2015.

Encore début mai, la société californienne a jeté son dévolu sur Run Hop, une start-up de San Francisco spécialisée dans la distribution de contenus en ligne.

L’année dernière, on évoquait un rapprochement entre Microsoft et Salesforce pour rattraper son retard dans le CRM. Finalement, la firme de Satya Nadella a trouvé un autre angle avec LinkedIn : une méga-base de données de pros orientée « e-RH ».

Satya Nadella ne cache pas ses intentions. « L’équipe de LinkedIn a développé un fantastique business centré sur les professionnels du monde entier. Ensemble, nous allons accélérer la croissance de LinkedIn, tout comme Office 365 et Dynamics afin de renforcer l’influence des personnes et des organisations sur la planète. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur