Microsoft et AOL se disputent l’Internet

Régulations

Microsoft envisage de lancer une offre mondiale d’accès Internet gratuit afin d’assommer le géant des services en ligne AOL avec lequel il est en conflit ouvert depuis plusieurs semaines, notamment sur le terrain des messageries instantanées.

Il ne doit pas faire bon en ce moment s’échanger des mails entre employés d’AOL et de Microsoft. Les deux géants américains se livrent actuellement une lutte sans merci pour le contrôle de l’Internet.

Selon des journaux américains, la firme de Redmond discuterait actuellement des accords de partenariat voire de rachat avec une multitude de fournisseurs d’accès locaux comme Mindspring Enterprises ou Earthlink aux Etats-Unis afin de lancer une offre d’accès à Internet sans abonnement de grande envergure.

Microsoft serait aussi en passe de s’allier avec Compaq et Dell qui ont récemment lancé leurs propres services d’accès à grande échelle. L’objectif numéro un de la firme de Redmond serait d’attirer un maximum d’utilisateurs sur ses services en ligne MSN (Microsoft Network) qui ne comptent actuellement que deux millions d’inscrits, une paille à côté des 17 millions d’abonnés à AOL dans le monde.

Beaucoup d’analystes affirment que Brad Chase, le vice-président de la division commerce et grand public de Microsoft, espèrerait ainsi priver AOL d’un de ses principaux revenus. Les abonnés d’AOL payent en effet pour accéder à Internet et la somme versée chaque mois est un des moteurs financiers du fournisseur américain.

Un porte-parole de Microsoft a indiqué que les rumeurs étaient pour l’instant “pures spéculations” tout en reconnaissant qu’une offre d’accès Internet avec un abonnement à bas prix voire gratuit était une option envisagée par le groupe.

Cette lutte farouche entre les deux géants américains a commencé le mois dernier avec le lancement de MSN Messenger, le client de messagerie instantanée de Microsoft. Celui-ci concurrence directement ICQ et Instant Messenger, deux outils réservés aux abonnés d’AOL qui permettent de discuter en temps réel sur le Web.

En lançant une version gratuite et téléchargeable par tout le monde, Microsoft a sérieusement mis à mal un des principaux avantages concurrentiels d’AOL ce qui a mis le feu aux poudres entre les deux géants.

AOL a riposté en rendant ses logiciels incompatibles avec la version de messagerie instantanée de Microsoft. Sur un autre terrain, Microsoft a alors annoncé qu’il lançait une offre d’hébergement gratuit baptisée Web Community sur son site MSN.

Certains analystes pensent que Microsoft adopte une stratégie agressive parce qu’il perd sa mainmise sur le marché des ordinateurs de bureau. Pour Keith Benjamin, analyste de l’Internet au cabinet d’études Bancboston Robertson Stephens, “AOL touche actuellement quatre utilisateurs d’ordinateurs de bureau sur cinq, soit plus que Microsoft. En outre, Microsoft devrait souffrir de ce qu’il n’a pas cherché à construire comme AOL, une relation chaleureuse et amicale avec ses clients.”

Pour en savoir plus :

* http://www.msn.com (US)

* http://www.aol.com (US).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur