Microsoft et Foursquare s’allient sur le long terme

Régulations
microsoft-foursquare-geolocalisation

Microsoft va exploiter la base de données et les technologies de géolocalisation de Foursquare pour améliorer ses outils de recherche contextuelle.

Spécialisé dans les bons plans géolocalisés sur mobile, le réseau social américain Foursquare avait achevé l’année 2013 en levant 35 millions de dollars dans le cadre de son 4e tour de table (“Series D”).

Dédiée au renforcement des équipes techniques et commerciales avec des ambitions d’expansion à l’international sur des marchés jugés “porteurs” comme le Brésil, la Russie et la Turquie, cette enveloppe vient d’être relevée à 50 millions de dollars avec le concours de… Microsoft. La firme de Redmond réalise là un investissement stratégique en échange duquel elle exploitera, pour plusieurs années, les technologies de son partenaire afin d’améliorer la recherche contextuelle sur ses environnements desktop (Windows 8) et mobile (Windows Phone).

L’accord de licence signé à cette occasion porte non seulement sur la base de données de Foursquare (composée essentiellement de lieux publics et de commerces), mais aussi sur des fonctionnalités avancées habituellement non accessibles via l’API proposée aux développeurs tiers. Cette exclusivité devrait notamment englober un système de géolocalisation exploitant les différents capteurs électromagnétiques intégrés dans les smartphones.

Directeur du business développement chez Microsoft, Holger Luedorf explique à TechCrunch que la plate-forme Bing en sera la première bénéficiaire. Objectif principal : approfondir la personnalisation des résultats, aussi bien dans le moteur de recherche que dans les services de cartographie, y compris celui intégré dans Windows Phone 8 – et baptisé “Environs”. Autant de plates-formes sur lesquelles la visibilité des marques et des entreprises sera optimisée dans le même temps.

Cette stratégie s’inscrit dans la lignée des travaux menés par Foursquare en matière de recherche, de recommandations en temps réel, de nouveaux formats à destination des annonceurs et de services dédiés aux entreprises. Le réseau social, qui doit faire face à la rumeur tenace d’un éventuel rachat par Microsoft, a également accéléré le développement de sa plate-forme permettant aux commerçants de générer “à la volée” des offres personnalisées pour les clients.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit illustration : Pixotico – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur