Microsoft HoloLens embarquée dans la stratégie des véhicules autonomes de Volvo

Big dataCRMData-stockageMarketingMobilité
volvo-microsoft-hololens
1 3

A travers la technologie HoloLens, Microsoft entre dans les processus de conception, de découverte, et d’achats d’un véhicule Volvo.

On sort du gaming à la Minecraft et on entre dans l’univers automobile. Volvo Cars s’associe à Microsoft autour de HoloLens dans le domaine des véhicules autonomes.

Le constructeur d’origine suédois (propriété du groupe chinois Zhejiang Geely Holding) est le premier à vouloir exploiter cette technologie holographique.

Objectif : »Redéfinir l’interaction entre un client et sa voiture ainsi que le processus d’achat et de vente des véhicules ». Il s’agira aussi d’explorer les données générées par les véhicules connectés.

Le constructeur automobile compte également exploiter cet environnement HoloLens pour dynamiser les processus de ventes en concessions ou intégrer des configurateurs automobiles dans ses circuits de distribution ou de promotion : pop-up stores (boutiques éphémères), les centres commerciaux, ou les principales rues marchandes.

Une démo, menée au siège social de Microsoft à Redmond, a été effectuée avec une future Volvo S90 Premium, qui sera dévoilée lors du Salon de Détroit (janvier 2016).

Désormais, il sera possible de faire découvrir plus agréablement en 3D de nouveaux modèles comme le berline Volvo (avec ses technologies de conduite autonome), avant la construction et le lancement du véhicule.

Dans cette collaboration d’un nouveau genre pour Microsoft, Scott Erickson, Directeur Senior en charge du développement de HoloLens (à mi-chemin entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle), met en avant « les processus de conception, de découverte, et d’achats d’un véhicule ».

Volvo Cars est l’une des dix entreprises – et pour l’instant le seul constructeur automobile – travaillant en partenariat avec Microsoft HoloLens.

A l’instar de grands constructeurs dans le monde, Volvo Cars parie sur les véhicules connectées et autonomes et le développement de technologie de puissance, de connectivité et de sécurité (programmes Drive-E, Sensus et IntelliSafe).

A travers son programme Drive-Me, il compte déployer d’ici 2017 une flotte de véhicules autonomes et connectés « dans des conditions quotidiennes de circulation » sur les routes de Göteborg, en Suède.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur