Microsoft modifie la fréquence de contrôle de WGA

Cloud

Le programme d’authenticité des logiciels de l’éditeur est considéré comme un outil spyware par ses détracteurs.

Microsoft a présenté une mise à jour de son programme de notifications Windows Genuine Advantage (WGA). Plus tôt dans le mois de juin, le géant du logiciel s’était attiré les foudres des utilisateurs de Windows. A l’origine de ce mécontentement, l’outil anti-piratage de Microsoft procédait à un contrôle systématique à chaque démarrage système. Les fervents défenseurs du droit à la vie privée n’y ont vu là qu’un programme spyware.

Microsoft a promis de modifier la fréquence de vérification à 14 jours. Mardi, l’éditeur a procédé à une mise à jour de son outil WGA qui ne se déclenchera automatiquement qu’après une réactualisation. Microsoft a affirmé que la fréquence de vérification initiale était liée à un programme pilote qui a pu aujourd’hui être peaufiné.

L’outil collecte des informations sur la configuration globale d’un système: il relève notamment la marque et le modèle, les paramètres régionaux, les clés d’identification produit, l’identifiant unique global (GUID), le nom et le numéro de révision du Bios, ainsi que le numéro de série du disque dur. A chaque fois que l’outil communique avec les serveurs Microsoft, l’adresse IP de l’utilisateur est automatiquement enregistrée.

Microsoft avait présenté cet outil WGA comme une mise à jour de sécurité majeure, à travers ses services de réactualisation automatique. L’outil est obligatoire pour tous les utilisateurs qui souhaitent télécharger, depuis le site Web de Microsoft, des applications gratuites ainsi que des mises à jour de produits non liés à la sécurité.

En revanche, les utilisateurs n’ont aucune obligation de l’utiliser pour le téléchargement de mises à jour de sécurité. Toujours mardi dernier, Microsoft a publié un mode d’emploi dans sa base de connaissances expliquant la procédure à suivre pour désinstaller le programme WGA.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 28 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur