Microsoft Office se prépare à intégrer l’iPhone

Cloud

Pour toucher davantage d’utilisateurs, l’éditeur a décidé de s’atteler au développement d’une version d’Office Mobile destinée au terminal vedette d’Apple.

Microsoft élargi son univers à des produits ne fonctionnant pas sous Windows Mobile. C’est dans cette optique que l’éditeur souhaite bénéficier du formidable tremplin qu’offre l’iPhone en développant une version mobile de sa suite Office pour le smartphone d’Apple.

C’est à l’occasion de la Web 2.0 Expo organisée à San Francisco jusqu’au 3 avril dernier que Stephen Elop, le président de la division Business de Microsoft, a annoncé, de façon un peu mystérieuse, que le firme de Redmond travaillait à l’élaboration d’une toute nouvelle version de sa suite bureautique pour l’iPhone, en glissant laconiquement : “Pas de suite, mais continuez à regarder cela de près”. Il a également précisé que la version bêta n’est pas prévue pour tout de suite, puisque qu’elle ne devrait pas arriver cette année.

Si le terminal vedette de la firme de Cupertino permet d’ores et déjà de consulter et de partager les traditionnels documents estampillés Office, comme Word, Excel ou PowerPoint, il ne permet pas encore de les éditer ou d’en créer de nouveaux, comme cela est déjà le cas pour les mobiles sous Windows Mobile et les BlackBerry de RIM.

La première difficulté d’adaptation se situera au niveau de l’interface utilisateur, qui ne devra pas dérouter le mobinaute, déjà habitué à utiliser les versions traditionnelles des logiciels de bureautique de Microsoft sur son PC ou son Mac.

Les plus impatients pourront tester l’application QuickOffice, qui permettra de créer, de modifier et de partager des documents Word (Quickword) et Excel (Quicksheet) sur son iPhone. Il sera disponible dès ce mois-ci à l’achat, via l’App Store.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur