Microsoft repousse à 2007 la disponibilité de Windows Vista

Cloud

Le nouvel OS ne sortira pas avant janvier 2007 pour les versions boîtes et constructeurs. Mais les versions en volume seront livrées en novembre.

Nouveau retard pour Windows Vista. A l’occasion d’une conférence donnée par Jim Allchin, responsable de la division Plates-formes et Services, Microsoft a confirmé le report de sortie de Windows Vista. Le successeur de Windows XP ne sera pas disponible avant janvier 2007 alors que l’éditeur avait confirmé à plusieurs reprises sa disponibilité d’ici fin de l’année 2006. Microsoft avait même dévoilé les six déclinaisons du nouvel OS (voir édition du 27 février 2006).

La disponibilité du système d’exploitation en volume (donc ni en boîte, ni en OEM) pour les entreprises est cependant maintenue pour novembre prochain. Et la sortie de la bêta 2 reste programmée pour le deuxième trimestre 2006. Elle sera distribuée auprès de 2 millions d’utilisateurs partenaires (développeurs, entreprises…).

Si le retard de Microsoft a de quoi mettre en émoi le secteur, l’annonce n’est pas surprenante en soi. Après Windows XP, lancé en 2001, Vista était à l’origine programmé pour… 2004. Contrairement aux versions précédentes de Windows dont la sortie s’alignait sur les dates annoncées (quitte à mettre à jour les systèmes à coup de Services Pack par la suite), l’éditeur de Redmond tient à présenter un produit finalisé au mieux à travers Vista. Et particulièrement en matière de sécurité.

Perturber l’organisation des fabricants

Pour ce faire, Microsoft a déjà revu plusieurs fois ses ambitions en effectuant des coupes (ou des reports) dans les modules qui composeront Vista. Notamment le nouveau système de gestion des fichiers WinFS finalement repoussé à 2007 (voir édition du 18 mai 2004). Du coup, WinFS risque à son tour de pâtir du retard de Vista.

Le retard de Vista pourrait perturber quelque peu le calendrier des fabricants de PC qui comptaient probablement lancer de nouvelles gammes d’ordinateur avec le nouvel OS pour les fêtes de fin d’année, période propice aux achats.

Les consommateurs auront-ils la patience d’attendre la disponibilité de Vista pour investir dans un nouvel ordinateur (notamment les PC de salon estampillés Viiv d’Intel) ou bien se contenteront-ils du nouveau PC avec l’ancien Windows XP? Microsoft pourrait alors résoudre le dilemme en mettant en place une offre de migration vers Vista dès que celui-ci sera disponible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur