Microsoft révise à la baisse son bulletin de sécurité de février

Cloud

Microsoft à réduit à 6 au lieu de 7 le nombre de bulletins de sécurité critiques pour février.

Pour février, le bulletin de sécurité mensuel de Microsoft ne recouvre “que” 11 types de vulnérabilités et non 12 comme annoncé vendredi dernier par l’éditeur à travers sa pré-annonce. Ce qui prouve bien que celle-ci peut subir des modifications jusqu’au dernier moment.

Microsoft maintient les 5 failles jugées “importantes” et réduit de 7 à 6 les brèches “critiques”. Importants ou critiques (voire même modérés), les correctifs s’appliqueront aux applications Windows (y compris Vista et Server 2003), Office (2000, XP, 2003, 2004 pour Mac mais pas 2007), Internet Explorer (y compris la v7), Visual Basic 6.0 Service Pack 6, Works 6 (les fichiers de conversion vers Office) ainsi que Active Directory, ADAM (service utilisateur d’annuaire LDAP), Internet Information Services (IIS) 7.0.

En cas d’exploitation, les vulnérabilités les plus critiques autoriseront l’exécution de code distant sur la machine affectée. Les failles importantes peuvent entraîner des dénies de services, notamment à travers le protocole TCP/IP. Les correctifs “importants” qui touchent Windows et IIS vise à prévenir une élévation des privilèges administrateur par l’attaquant. Voire également l’exécution d’application distante.

Face aux risques encourus par l’exploitation des trous de sécurité, les utilisateurs sont invités à mettre leurs systèmes à jour au plus vite. Par le biais des services de mise à jour habituel (Windows Update, Microsoft Update, Office Update) ou manuellement à partir des centres de téléchargement ou de sécurité TechNet de l’éditeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur