Microsoft : risque de vulnérabilité des fichiers MDB dits ‘non sécurisés’

Cloud

Selon le groupe US-CERT, les fichiers Microsoft Access Database, dits ‘non sécurisés’, seraient extrêmement vulnérables.

L’US-CERT (US Computer Emergency Response Team) recommande aux utilisateurs d’être attentifs aux risques d’attaques basées sur l’utilisation de fichiers Microsoft Access Database (MDB). Le groupe aurait reçu en effet des rapports d’attaques ciblées exploitant cette vulnérabilité.Une fois exploitée, cette faille permet à un pirate d’exécuter du code arbitraire sur le PC infecté.

Sans confirmer le rapport, un porte-parole de Microsoft a toutefois indiqué que l’éditeur examinait actuellement les rapports concernant une attaque qui affecte les fichiers MDB. Le porte-parole a précisé que les fichiers MDB, indépendamment de toute vulnérabilité, figuraient parmi les types de fichiers dits ‘non sécurisés’ pouvant être utilisés pour effectuer des attaques.

Si cela peut ressembler à un avertissement, le terme fait en réalité référence à des fichiers permettant d’exécuter automatiquement certaines actions sur l’ordinateur d’un utilisateur. Microsoft considère également les exécutables (.exe) et les documents Word (.doc) comme des fichiers ‘non sécurisés’.

Pour limiter les risques liés à la vulnérabilité, l’US-CERT recommande aux utilisateurs d’éviter les pièces jointes d’e-mails douteux. Le groupe invite également les administrateurs à définir des filtres de messagerie pour bloquer les pièces jointes entrant dans la catégorie des fichiers ‘non-sécurisés’.

Ces rapports interviennent au moment même où Microsoft publie sa dernière mise à jour programmée pour 2007. L’éditeur n’a pas écarté l’idée de publier un correctif en dehors du cycle normal de mise à jour si ces attaques persistent.

Traduction de l’article Attack exploits ‘unsafe’ Windows files de Vnunet.com en date du 12 décembre 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur