Microsoft s’intéresse aux brevets du Kindle d’Amazon

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

Un accord réciproque de licences brevets a été signé entre Microsoft et Amazon. La firme de Redmond scrute avec intérêt le potentiel du livre électronique.

Microsoft et Amazon annoncent la signature d’un accord de licences sur des brevets portant sur le Kindle.

Les clauses spécifiques d’exploitation et financières n’ont pas été dévoilés. Mais il est clair que la firme de Redmond s’intéresse au développement du groupe Internet de Jeff Bezos sur son lecteur de livre électronique (e-book), qui comporte des technologies propriétaires et des couches serveurs sous Linux.

Serait-ce pour intégrer la technologie Kindle dans sa prochaine tablette numérique présentée au CES 2010 ? Celle-ci a été conçue avec l’aide de HP et tourne sous Windows 7. Steve Ballmer songerait-il également à intégrer le Kindle dans les Windows Phones ? Toutes les pistes restent ouvertes…

Microsoft ouvre également ses technologies à Amazon mais on ignore quel est le degré d’ouverture accordé à Amazon en termes d’exploitation des licences.

Sachant que les deux groupes IT peuvent parfois se retrouver en concurrence comme c’est le cas sur le terrain du cloud.

Dans sa politique de commercialisation de licences brevets, Microsoft a signé des accords similaires avec de nombreux acteurs high-tech comme Apple, LG , Nikon, Novell.,Pioneer, Pentax, Samsung et Fuji Xerox.

——— Livre blanc —————

Réduire les coûts et les ressources grâce aux communications unifiées

Les communications unifiées représentent une nouvelle approche des méthodes et solutions de communication qui ouvre de belles perspectives d’économiser en coûts et en ressources à la fois à court et long termes.

Téléchargez le livre blanc Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur