Effet Surface ? Le responsable OEM de Microsoft quitte ses fonctions

Poste de travailRégulationsSystèmes d'exploitation
surface-microsoft-tablette-windows 8-intel-ARM

Après quatre ans d’exercice en qualité de vice-président de la division en charge des relations OEM pour le compte de Microsoft, le dénommé Steven Guggenheimer rend son tablier en date du 1er juillet 2012.

La promotion de Windows 8 auprès des partenaires intégrateurs se fera sans Steven Guggenheimer.

Il quitte ses fonctions de vice-président de la division OEM pour le compte de Microsoft.

Poste qu’il a occupé pendant 4 ans.

En date du 1er juillet, l’intéressé prend officiellement un congé sabbatique mais il devrait revenir chez Microsoft pour prendre un autre poste à forte responsabilité, selon Bloomberg.

Steven Guggenheimer sera remplacé par Nick Parker, qui joue un rôle moteur pour le marketing dans la division OEM.

Nous avons fait en sorte que cette prise de relais coïncide avec le début de la nouvelle année fiscale. Plus de détails suivront lorsque tout aura été finalisé“, déclare Frank Shaw, porte-parole de Microsoft.

Selon TechWeek Europe, ces mouvements interviennent à l’heure où la firme de Redmond est confrontée au courroux des OEM, après l’annonce de la tablette numérique “maison” de Microsoft  (gamme Surface).

Ils interviennent également alors que Microsoft est en train de passer vers un nouvel exercice fiscal.

Parallèlement, on observe également des changements à la direction de Microsoft France.

Pour s’opposer à Apple et son iPad, Microsoft a en effet décidé, dans le cadre de ce projet, de prendre à sa charge le logiciel et le matériel, codéveloppés  par ses soins quitte à laisser sur la touche des partenaires prévenus sur le tard.

La concurrence qu’induit cette prise de distance vis-à-vis des OEM a fait naître un froid qu’a très certainement ressenti Steven Guggenheimer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur