Microsoft Translator vient tacler Google Translate sur Android

Apps mobilesMobilité
4 4

Avec la nouvelle mouture Android de Microsoft Translator, la firme de Redmond vient concurrencer Google Traduction sur sa propre plate-forme mobile.

Microsoft ajoute tout un lot de nouveautés à la version Android de son application de traduction Microsoft Translator. De quoi venir empiéter sur les plates-bandes de Google sur son propre OS mobile.

La firme dirigée par Satya Nadella ajoute en particulier la traduction instantanée du texte contenu dans les images. Cette nouveauté sur la mouture Android était apparue sur la version iOS de Microsoft Translator dès février dernier et est disponible sur ses déclinaisons pour Windows et Windows Phone depuis 2010.

Microsoft_Translator

Cette fonctionnalité est disponible pour 21 langues (dont le chinois, le tchèque, le danois, l’anglais, le finnois, le français, l’allemand, le grec, l’italien…).

Elle facilite en particulier les choses à l’étranger pour comprendre des panneaux ou encore des menus. Dans sa contribution de blog, Microsoft souligne qu’elle peut aussi être utilisée pour traduire des photos sauvegardées provenant de courriels, d’internet ou des réseaux sociaux.

Concrètement, la traduction peut aussi se faire instantanément en pointant son smartphone sur l’objet contenant du texte à traduire. Une fois traduit, celui-ci apparaît alors en surcouche sur le texte d’origine. Google propose également une fonctionnalité similaire avec Google Traduction (sur iOS et Android).

La mise à jour idoine de l’application Android inclut par ailleurs la fonctionnalité dite « Inline Translation » et des packs additionnels de langues permettant d’utiliser l’application en l’absence de connexion à internet.

Ce sont pas moins de 34 packs qui viennent ainsi rejoindre ceux déjà présents, pour un total de 43.

« Inline Translation » permet de traduire du texte à la volée, sans passer directement par Microsoft Translator. Le mobinaute peut ainsi sélectionner le texte désiré depuis d’autres applications, des courriels ou encore des SMS avant de sélectionner « Translator » (qui apparaît dans « Autres options » après « Couper », « Copier » et « Partager »). Cela permet de traduire ainsi du texte dans plus de 50 langues différentes.

Microsoft_Translator_Inline

Pour en bénéficier, il faut toutefois disposer d’un terminal mobile évoluant sous Android 6.0 Marshmallow ou bien la préversion développeurs d’Android N. Étant donné que Marshmallow est seulement installé sur 4,6 % des terminaux mobiles Android pour l’heure, cela ne devrait donc pas (encore) concerner beaucoup de mobinautes.

Microsoft innove également avec la nouvelle application « Hub Keyboard Preview » qui permet de traduire du texte au fur et à mesure que l’utilisateur le tape sur son smartphone. L’application vient remplacer le clavier installé par défaut. Mais ce clavier alternatif singulier est uniquement disponible en langue anglaise à destination d’une sélection de pays (Australie, Canada, Inde, Irlande, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Royaume-Uni et États-Unis).

Microsoft_Translator_Hub-Keyboard-Preview

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur