Microsoft travaille sur un nouveau système d’exploitation

Cloud

Le projet de recherche Singularity vise à étudier comment sécuriser au mieux un système d’exploitation.

Microsoft envisage-t-il de commercialiser un système d’exploitation parallèlement à Windows ? Ce serait étonnant. Et pourtant, l’éditeur de Redmond travaille au développement d’un OS baptisé Singularity.

Sur le site Microsoft Research, on peut lire que “Singularity est un projet de recherche centré sur la construction d’un système fiable à travers les innovations dans les domaines des systèmes, des langages et des outils”. En effet, ce projet se place dans le domaine de la recherche pure. “Nous développons, à des fins de recherche, un prototype de système d’exploitation exploitant les langages de programmation actuels et développant de nouveaux outils et techniques pour préciser et vérifier les comportements des programmes”, confirme la page dédiée au projet.

Sécuriser en isolant les processus

Microsoft concentre notamment ses recherches sur la sécurité du système à travers ce que l’éditeur appelle des processus isolés de logiciels (Software Isolated Processes ou SIP). Simples et économiques à produire, les SIP permettraient d’isoler chaque processus du système afin de renforcer sa sécurité. “Les SIP ne sont pas autorisés à partager la mémoire ou à modifier leur propre code”, explique l’équipe de chercheurs dirigée par Galen Hunt, “en conséquence, nous pouvons garantir une forte fiabilité du code tournant dans un SIP.”

A l’origine du projet, les chercheurs se sont demandé “à quoi ressemblerait un système d’exploitation construit à partir de rien et axé sur la fiabilité plus que sur les performances”. S’il est encore trop tôt pour y répondre, les résultats qui seront obtenus avec Singularity annonceront peut-être des progrès en matière de dépendance entre les sous-systèmes de l’OS. Des avancées qui, à défaut de déboucher sur une nouvelle plate-forme d’exploitation (ce qui n’aurait commercialement pas de sens), pourraient trouver leur application dans les produits Microsoft. Et pourquoi pas dans une future version de Windows ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur