Microsoft vient concurrencer Google Scholar

Mobilité

L’éditeur lance une version bêta de Windows Live Academic Search, un service de recherche en ligne de contenus universitaires.

Microsoft vient de lancer un service concurrent de Google Scholar, l’outil de recherche d’informations universitaires dédié aux étudiants et aux chercheurs.

Cette première version bêta de Windows Live Academic Search, accessible dans sept pays, se concentrera sur l’informatique, le génie électrique et la physique.

Parmi les contenus disponibles, on trouvera des articles, vérifiés par des universitaires, en provenance d’établissements comme l’Institute of Electrical and Electronics Engineers, l’Association for Computing Machinery et de plus d’une dizaine d’éditeurs, notamment Elsevier et John Wiley & Sons.

Le système de recherche est le fruit de la collaboration entre les éditeurs, Windows Live Search et l’association d’éditeurs CrossRef.

Un service respectueux des préoccupations des éditeurs

Pour Amy Brand, directrice du développement de cette association à but non lucratif, le nouveau service de Microsoft profitera à la fois aux universitaires et aux éditeurs. “Cet outil de recherche universitaire a été développé pour faciliter la recherche en ligne tout en respectant les préoccupations de l’industrie de l’édition”, a-t-elle déclaré. “Nous serons heureux de contribuer à apporter plus de contenus à Microsoft Academic Search au fur et à mesure du développement de ce projet.”

Tout comme Google Scholar, l’outil de Microsoft est actuellement en phase de tests et aucune date de sortie d’une version finalisée n’a été annoncée. “Nous attendons avec impatience les retours d’expérience de nos utilisateurs, qui nous aideront à améliorer le service proposé aujourd’hui”, souligne Danielle Tiedt, directrice générale de Windows Live Premium Search.

Microsoft a déclaré qu’il collaborait avec différents organismes afin d’étendre le service et proposer de nouveaux sujets dans un avenir proche. A ce jour, Windows Live Academic Search est disponible en version anglaise aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Japon et en Australie.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 12 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur