Microsoft vire en douceur vers l’e-marketplace

Mobilité

Microsoft France noue un partenariat commercial avec la BRED Banque Populaire pour mieux coller aux besoins de ses clients européens en terme d’e-procurement et de commerce électronique. Et dévoilera bientôt une plate-forme B to B.

Microsoft France conclut une alliance avec la BRED Banque Populaire pour diffuser une solution destinée à faciliter les transactions entre les entreprises européennes. A la mi-décembre, le Groupe Banques Populaire, fort de ses 31 banques, et la filiale française de la firme de Redmond présenteront conjointement une offre appelée Cyberplus Business. Parmi ses fonctionnalités ? Un service d’authentification avec la “carte d’identité électronique” de la BRED appelée “Trust me Card”, assurera au fournisseur l’identité de son acheteur (celle-ci étant stockée sur la puce). A cela s’ajoute le label “@rating” de la Coface pour garantir la solvabilité de l’acheteur. Cette dernière se chargeant d’assurer les créances nées des transactions. Et offre des services d’assurances crédit en ligne au niveau national et international. En outre, un module d’e-procurement ? compatible avec les ERP du marché et reposant sur les technologies de Microsoft ? sera disponible pour les utilisateurs détenteurs de la “Trust me Card” ainsi que différents moyens de paiement en ligne.

Marie Canzano, responsable du partenariat avec la Bred chez Microsoft commente : “Microsoft intéresse la Bred au delà de la fourniture de technologie. Pour la Bred, il s’agit clairement de nouer un partenariat marketing et commercial pour se rapprocher des 250 grandes entreprises françaises et de leurs fournisseurs. Du côté de Microsoft, cette mutualisation des forces marketing et commerciales permettra d’attaquer de nouveaux segments de clients en proposant des packages à des entreprises qui n’ont pas encore de sites d’e-commerce ou encore des services d’authentification électronique, de solvabilité et d’e-procurement à utiliser au sein des e-marketplaces”. Côté Bred, on nous indique que ce partenariat permettra aussi de bénéficier de la technologie Biztalk et que Microsoft est en train de développer l’OS Windows pour carte à puce…

Pour en savoir plus :

Cyberplus Business


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur