Microsoft/Yahoo : une offre à 40 dollars par action rejetée en 2007

Cloud

Des documents dévoilés au cours d’un procès révèlent que Yahoo a bel et bien refusé une offre de rachat généreuse en 2007.

Selon des documents dévoilés au cours d’un procès, Yahoo aurait rejeté une offre faite par Microsoft en 2007 estimant chaque action de la société à 40 dollars. Ces documents ont été dévoilés au cours d’un procès engagé par le Police & Fire Retirement System of the City of Detroit et par le General Retirement System of the City of Detroit.

Dans ces documents (PDF), il apparaît que Microsoft a proposé un montant de 40 dollars par action en janvier 2007 et que le conseil d’administration de Yahoo a décidé de rejeter l’offre.

Mais les documents montrent également les manoeuvres déployées par le co-fondateur et PDG de Yahoo Jerry Yang pour étouffer tout accord possible avec Microsoft, ainsi que le suggèrent son attitude négative vis-à-vis de l’entreprise de Redmond et la promesse d’avantages généreux pour les employés clés qui seraient amenés à quitter la société en cas de rachat.

“La conduite défensive de Yang et l’attitude dont il a fait preuve dans son intérêt personnel ont été outrageusement disproportionnées par rapport à la menace présentée par la proposition de fusion amicale de Microsoft”, indiquent les rapports. “Il n’est nullement fait mention de la capacité de Microsoft à financer la transaction ou de sa sincérité à rechercher une position résultant d’une négociation. La pilule empoisonnée de Yahoo exclut tout rachat hostile.”

Yahoo s’est opposé à la publication de ces documents très embarrassants pour le conseil d’administration, l’action de l’entreprise fluctuant actuellement autour de 26 dollars. L’investisseur milliardaire Carl Icahn s’est engagé dans un combat hostile pour le contrôle du conseil d’administration de Yahoo et a clairement exprimé son intention d’évincer plusieurs membres du conseil pour mauvaise gestion.

Selon des documents dévoilés au cours d’un procès, Yahoo aurait rejeté une offre faite par Microsoft en 2007 estimant chaque action de la société à 40 dollars. Ces documents ont été dévoilés au cours d’un procès engagé par le Police & Fire Retirement System of the City of Detroit et par le General Retirement System of the City of Detroit.

Dans ces documents (PDF), il apparaît que Microsoft a proposé un montant de 40 dollars par action en janvier 2007 et que le conseil d’administration de Yahoo a décidé de rejeter l’offre.

Mais les documents montrent également les manoeuvres déployées par le co-fondateur et PDG de Yahoo Jerry Yang pour étouffer tout accord possible avec Microsoft, ainsi que le suggèrent son attitude négative vis-à-vis de l’entreprise de Redmond et la promesse d’avantages généreux pour les employés clés qui seraient amenés à quitter la société en cas de rachat.

“La conduite défensive de Yang et l’attitude dont il a fait preuve dans son intérêt personnel ont été outrageusement disproportionnées par rapport à la menace présentée par la proposition de fusion amicale de Microsoft”, indiquent les rapports. “Il n’est nullement fait mention de la capacité de Microsoft à financer la transaction ou de sa sincérité à rechercher une position résultant d’une négociation. La pilule empoisonnée de Yahoo exclut tout rachat hostile.”

Yahoo s’est opposé à la publication de ces documents très embarrassants pour le conseil d’administration, l’action de l’entreprise fluctuant actuellement autour de 26 dollars. L’investisseur milliardaire Carl Icahn s’est engagé dans un combat hostile pour le contrôle du conseil d’administration de Yahoo et a clairement exprimé son intention d’évincer plusieurs membres du conseil pour mauvaise gestion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur