Middleware : Emic Networks devient Continuent

Cloud

Le spécialiste américain des logiciels d’intermédiation change de nom, lève des fonds et lance un nouveau produit de virtualisation.

Les technologies de virtualisation, qui permettent d’exploiter les ressources nécessaires à une application en dépassant la notion de serveurs physiques, ont de beaux jours devant elles. Emic Networks, spécialiste de solutions middleware (logiciels d’intermédiation) en open source, effectue un repositionnement pour en profiter.

Tout d’abord, la société high-tech californienne, qui dispose de laboratoires de recherche à Grenoble et en Finlande, adopte Continuent comme nouvelle raison sociale. Ensuite, elle annonce une levée de fonds d’un montant de 5,75 millions de dollars, menée par les fonds d’investissement Trident Capital, Nordic Ventures Partners et Ledstiernan. Depuis sa création en 2000, la société a levé un total de 15,75 millions de dollars.

Ce nouveau tour de table a pour objectif de développer les services commerciaux et marketing mais aussi d’élaborer de nouveaux produits. Actuellement, Continuent concentre sa prospection clientèle sur trois pays (Etats-Unis, France et Allemagne) et s’appuie sur des clients issus du monde des télécommunications (comme Scarlet en Belgique), de la finance (comme le broker américain Securities America) ou du commerce électronique (avec CanadaDrugs.com qui vend des médicaments en ligne).

Disponibilité de Continuent m/cluster pour MySQL

Côté produits, Continuent se targue d’avoir lancé le premier middleware de virtualisation compatible avec les principaux serveurs d’applications et de bases de données commerciales ou open source. L’objectif final étant d’en élever les niveaux de disponibilité et d’extensibilité.

Plusieurs solutions vont être commercialisées mais, en l’état actuel, seul Continuent m/cluster pour MySQL est disponible. Les autres variantes (Continuent p/cluster pour PostgresSQL, ms/cluster pour Microsoft SQL Server, s/cluster pour Sybase et o/cluster pour Oracle) seront accessibles uniquement en 2006.

A signaler également que, début octobre, l’ex-EMIC Networks a ouvert un portail communautaire dédié “aux problématiques de disponibilité et d’extensibilité des bases de données et aux technologies connexes”, baptisé Continuent.org. Un premier indice, avant l’heure, de la transformation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur