Mimio, le renouveau du tableau blanc

Cloud
Information - news

Pour partager notes et croquis dessinés sur un tableau blanc, la solution Mimio est indéniablement originale. Grâce à cette interface à la fois matérielle et logicielle, le contenu d’un tableau blanc peut être affiché instantanément sur un ordinateur distant.

Lors d’une conférence ou d’une réunion, il est parfois difficile aux participants de voir précisément ce que l’orateur est en train d’écrire ou de dessiner sur un tableau blanc. Mimio, de la société Virtual Ink, résout ce problème en affichant directement sur les écrans d’ordinateurs le contenu affiché sur le tableau. Pour ce faire, le système utilise une combinaison de matériels et de logiciels. Coté matériel, Mimio utilise une barre de capteurs à fixer par ventouses sur un des côtés du tableau ainsi que des feutres ordinaires insérés dans des détecteurs de mouvement pour donner leur position aux capteurs. Lorsque l’on écrit quelque chose sur le tableau, les mouvements imprimés au feutre sont transmis aux capteurs. Le système, après calcul, en déduit ce qui a été inscrit (une sorte de motion capture en quelque sorte). Ces informations sont alors transmises au logiciel Mimio contenu dans les machines reliés au bloc capteur. Le logiciel affiche alors dans une fenêtre et en temps réel le contenu du tableau. Compatible avec le logiciel de réunion NetMeeting de Microsoft, Mimio ouvre de nouvelles possibilités en matière de travail coopératif au travers d’Internet.

Présenté il y déjà quelque temps, Mimio a droit une mise à jour pour être mieux en adéquation avec les demandes des clients. Première d’entre elles, la reconnaissance de l’écriture manuscrite. Basée sur le moteur de reconnaissance des caractères manuscrits Calligrapher de la société ParaGraph, la technologie utilisée par le système Mimio permet de transcrire directement dans une application ce qui est écrit sur un tableau blanc. Le moteur CalliGrapher est déjà utilisé dans les assistants de poche sous Windows CE. Option logicielle à rajouter aux modules de base, cette reconnaissance de caractères sera vendue au prix de 99,99 dollars (soit près de 700 francs HT). Autre nouveauté apportée par cette mise à jour, le support des connexions USB. Destinée aux ordinateurs portables et autres postes transportables, cette option nécessite l’ajout d’un adaptateur USB et d’un câble USB à l’émetteur. Facturée 49,99 dollars (environs 350 francs HT), elle est disponible dès aujourd’hui auprès du réseau de revendeurs Mimio.

Le système sans les options est vendu 4 178 francs HT et ne fonctionne pour le moment que sur les environnement Windows.

Pour en savoir plus : La présentation du système Mimio


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur