Mise à jour : Google Fit bombe le torse

Apps mobilesMobilité
2 1

Google met à jour son application Android Google Fit qui gagne de nombreuses fonctionnalités liées au fitness et au bien-être.

L’application Android Google Fit a droit à une mise à jour conséquente.

Dévoilée à l’occasion de la conférence développeurs Google I/O de 2014. la plateforme consiste en une application Android et un ensemble d’API qui permettent aux développeurs et aux constructeurs d’objets connectés (smartwatch, fitness tracker…) de partager les données associées collectées par leurs applications ou leurs appareils dans le cloud de Google.

Malgré cela, Google Fit peine à supporter de nombreux wearables populaires tels que ceux de Garmin, Jawbone ou encore Fitbit.

Au gré de sa mise à jour, elle gagne tout de même le support des fitness trackers Xiaomi Mi Band et Mi Band 1S, Sony Smartband 2 et de la montre connectée Basis Peak (Basis étant une filiale d’Intel).

Mais, les nouveautés concernent également d’autres volets de l’application fitness de Google.

Avec les « instant insights », le mobinaute va désormais être en mesure de consulter les statistiques en temps réel de ses sorties sportives (course à pied, marche et cyclisme) directement depuis son smartphone. Google Fit distille des informations de vitesse, rythme, parcours, dénivelé et plus encore.

Google_Fit_a

Une montre connectée évoluant sous Android Wear peut maintenant détecter les exercices physiques de type musculation et compter ainsi chaque soulevé d’haltères, flexion sur jambes (squat)…

En cela, Google Fit réalise désormais ce que proposaient certaines applications telles que Wear Fitness Personal Trainer.

Google_Fit_b

Ces exercices sont ajoutés à l’activité quotidienne du mobinaute.

Google Fit s’ouvre également un peu plus en affichant des informations en provenance d’applications tierces relatives à la nutrition et au suivi du sommeil.

Pour le volet nutrition, Google Fit peut ainsi récupérer les données issues de MyFitnessPal, FatSecret et LoseIt.

Pour le sommeil, outre le support de wearables connectés qui effectuent un suivi du sommeil, la plate-forme de Google supporte également l’application Sleep as Android (qui utilise les capteurs du smartphone posé sur le lit pour mesurer les cycles de sommeil et réveiller l’utilisateur au moment le plus adapté).

Google_Fit_c

Jusqu’à présent, Google Fit mesurait principalement les pas du mobinaute au quotidien et la durée de son activité physique, le tout étant confronté à des objectifs (par défaut 6000 pas et 1 heure d’activité physique quotidienne).

En mettant à jour Google Fit, la firme de Mountain View la met au niveau de HealthKit d’Apple (plateforme équivalente associée à iOS) et donne aux montres et bracelets connectés évoluant sous Android Wear un attrait supplémentaire.

(Crédit photo : Elnur, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur