MMS 2011 : le service cloud d’administration Windows Intune fait son effet

Cloud

Microsoft fait le point sur ses nouveaux services cloud, en dévoilant notamment Windows Intune, son service d’administration de parcs informatiques, s’adressant surtout aux TPE/PME.

Las Vegas.  Pas de doute, la suite System Center de Microsoft devient plus homogène. Tous les produits sont revus et rebaptisés “2012”. Ainsi, Data Protection Manager 2012, revu et enrichi, pourra sauvegarder plus finement les environnements Hyper-V et Sharepoint, y compris à très grande échelle, souligne Silicon DSI.

Microsoft y inclut également des mécanismes de déduplication. A noter encore: System Center Orchestrator 2012 (ex Opalis) et sa nouvelle console d’orchestration sous Silverlight, l’incontournable interface PowerShell, un ‘management pack’ pour Operations Manager, et des ‘packs’ d’intégration.

Par ailleurs, le futur service cloud Advisor (en version ‘Release Candidate‘), évoqué lors de la première journée, sera disponible fin 2012.

« Sur le cloud, tout porte sur des applications», martèle Brad Anderson, directeur de la division Management & Security chez Microsoft, cité par SiliconDSI.

Il se confirme également que System Center Operation Manager 2012 intègre la technologie AviCode (spécialiste de la supervision temps réel des applications .net racheté en 2010 par Microsoft) pour superviser la bonne exécution des applications .net et J2EE.

Les mobiles,  Linux et bientôt Unix ?

Un focus important a été mis sur System Center Configuration Manager 2012 Beta 2 (SCCM) et en direction des mobiles.  SCCM 2012 gère les équipements Windows Mobile, iPad, iPhone, Symbian, Android ou BlackBerry. «L’utilisateur accède en toute sécurité aux applications quel que soit son équipement PC ou mobile»,  explique encore Brad Anderson.

Microsoft annonce également, à moyen terme, le support des serveurs Unix et Linux. Et surtout, via des agents proposés et directement supportés par Microsoft pour les systèmes RedHat Enterprise, Suse, Solaris, HP-UX et IBM AIX (déjà gérés par System Center Operations Manager 2007). Les versions supportées n’ont pas encore été précisées.

Enfin, le logiciel intégrera la gestion des équipements sous Windows Embedded : terminaux de points de vente, clients légers, etc.

Bien entendu, tous ces nouveaux équipements seront gérés depuis une console d’administration unique et cohérente.  Donc, à terme, une gestion unifiée des environnements informatiques physiques, virtuels et mobiles via un outil unique, supervisant les serveurs et tous les postes de travail -clients légers, postes virtuels, périphériques mobiles.

Enfin disponible dans 35 pays et en 10 langues (dont le français), le service Windows Intune en mode ‘cloud’ propose un tout-en-un pour la gestion du poste de travail.  Pour 11 euros par mois et par PC, les abonnés bénéficient d’un outil d’administration en mode SaaS, d’un service de protection contre les malwares ainsi que de la mise à jour vers Windows 7 Entreprise (et tous les avantages de la Software Assurance Windows).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur