Mobile Data Labs (MileIQ) passe sous le contrôle de Microsoft

Apps mobilesBusiness intelligenceData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsMobilité
2 1

Microsoft fait l’acquisition de Mobile Data Labs, une start-up spécialisée dans le développement d’applications mobiles, avec un focus sur la productivité.

Microsoft poursuit ses emplettes dans le domaine de la mobilité.

Après les acquisitions d’Acompli (messagerie électronique), Sunrise (calendrier), 6Wunderkinder (application de prise de notes Wunderlist) et plus récemment Arrow (lanceur d’applications alternatif pour Android), c’est au tour de Mobile Data Labs d’entrer dans le giron de la firme de Redmond.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

Mobile Data Labs s’est illustré dans le domaine des applications mobiles avec MileIQ (disponible sur Android et iOS). L’application s’adresse aux professionnels qui désirent connaître précisément les distances parcourues à titre professionnel, afin de bénéficier de déductions fiscales.

Microsoft souligne qu’aux Etats-Unis, il y a 55 millions d’employés de PME, d’entrepreneurs ou de professionnels itinérants qui cherchent à gagner du temps et à réduire leurs dépenses.

Dans cette optique, MileIQ apporte un gain de productivité et surtout un gain financier. En moyenne, les utilisateurs de MileIQ déduisent en effet 547 dollars par mois grâce aux kilomètres parcourus à titre professionnel.

C’est la raison pour laquelle l’application jouit d’une très grande popularité avec un million d’utilisateurs. Elle s’est même classée dans le top 20 des applications « Finance » de l’App Store durant les 20 derniers mois.

Microsoft n’envisage pas de fermer l’application. Mais, la firme dirigée par Satya Nadella souhaite que l’équipe de la start-up poursuive ses efforts pour développer des solutions mobiles orientées productivité, tout en tirant parti de l’Office Graph et d’Office 365.

Localisée à San Francisco, Mobile Data Labs a été co-fondée en 2013 par Dan Bomze et Chuck Dietriech. A ce jour, elle a levé 15,11 millions de dollars au gré de deux tours de table auprès de Trinity Ventures notamment.

Dans le panel d’investisseurs, on trouve Silicon Valley Angels, Marc Benioff (CEO de Salesforce.com), Google Ventures Europe, CRV…

Parmi les applications concurrentes de MileIQ, on peut citer Xpensor (groupe Coupa), TripLog ou encore MileBug.

(Crédit photo : ra2studio, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur