Mobilité : les PME préfèrent Samsung

EntrepriseMobilité
PME smartphones Samsung

Les téléphones mobiles sont désormais ancrés au coeur de la réflexion des PME. Samsung en a flairé l’opportunité jusqu’à imposer sa patte sur ce marché en forte croissance.

Dans le sillage du grand public, les PME françaises ont placé les téléphones mobiles au coeur de leur réflexion et les ont massivement adoptés.

Cet appétit se confirme au baromètre de Futur Telecom*, qui a enregistré, entre 2011 et 2012, une progression significative de ses ventes en volume (+23%).

En tête de palmarès, 46% des terminaux écoulés sur l’année sont estampillés Samsung.

Avec son iPhone, Apple capte 22% des livraisons, quand Nokia s’en arroge 17%, essentiellement grâce à ses produits sous S40/S60.

Le téléphone le plus demandé n’est ni l’iPhone (18% des commandes), ni un quelconque Galaxy (8% pour le S3 ; 7% pour le S2), mais bien le Solid B2100, un modèle au châssis renforcé, signé Samsung.

Au-delà du matériel, le groupe high-tech sud-coréen s’est distingué de par son offre de services à valeur ajoutée, inscrits dans une problématique de verticales métiers.

Avec en toile de fond le BYOD (Bring Your Own Device) et l’efficacité des collaborateurs en mobilité, il s’est établi, autour d’Android, un écosystème de solutions héritées d’une collaboration technologique avec des fournisseurs tiers.

Via son programme Entreprise Alliance, en place à l’échelle du globe, Samsung prône la convergence vers une offre homogène et remet l’entreprise au coeur des débats, avec un seul modèle de terminal distribué, un seul OS et un seul interlocuteur.

En France, une trentaine de partenaires sont dans la boucle. Ils délivrent des outils de Mobile Device Management (SAP, Ibelem…), de visioconférence (Cisco, Aastra), de virtualisation (Citrix, VMware) et du conseil en intégration (Econocom, SCC, etc.)

Fort de ces soutiens, Samsung accentue sa présence sur le marché BtoB. C’est d’ailleurs son objectif non dissimulé pour les prochaines années.

Illustration avec la branche française, qui compte réaliser, à l’horizon 2020, 60% de son chiffre d’affaires auprès des entreprises. Pour le moment, la balance penche en faveur du BtoC.

* Opérateur de téléphonie spécialisé auprès des PME, Futur Telecom fonde son étude annuelle sur ses chiffres de vente en France.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?

Crédit photo : jayfish – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur