Monster.com recrute dans l’Armées.com

Mobilité

Le spécialiste américain du recrutement en ligne annonce le rachat d’un portail français non officiel sur la communauté militaire.

Monster.com a caché une information intéressante portant sur le marché Internet français dans un communiqué de presse plutôt centré sur le rachat d’un fournisseur de solutions de recherche californien.

Le réseau de services de recrutement sur Internet se déclare intéressé par les développements technologiques de Trovix sur la recherche d’information par voie sémantique appliquée à l’univers des offres d’emploi. Montant de la transaction : 72, 5 millions de dollars en cash.

Mais, “sans transition” pourrait-on dire, dans ce même communiqué de presse, Monster annonce qu’il prend possession Armees.com, présenté comme un portail de référence des personnels des différents corps d’armées. En revanche, le groupe américain ne précise pas le montant de l’acquisition pour le cas de la société française éditrice.

“Ce rachat va nous permettre d’accélérer notre présence en France et de mettre en relation les employeurs des secteurs publics et privés avec les vétérans de l’armée française”, justifie Monster dans son communiqué.

Ce site communautaire n’est nullement rattaché au ministère de la Défense. Il est dédié à la vie militaire et son environnement au sens large. Ainsi, le site est affilié au service de rencontres en ligne Meetic.

Armees.com est édité par la société Régie Armees.Com, dirigée par Jean-Marc Trappler et installée à Metz (Moselle). Petite singularité d’Armees.com aperçue dans les mentions légales : “Ce site est dédié à la mémoire d’Antoine Trappler, Ancien déporté résistant (Dachau – matricule 114-454), Légion d’Honneur au titre de la Résistance, Croix de guerre 39-45 avec palme.” Frère d’Armées.com en quelque sorte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur