Moteur : Bing.com de Microsoft, le nouveau chouchou d’Apple ?

CloudMobilitéSmartphones

Apple aurait entamé des discussions avec Microsoft pour embarquer Bing.com sur l’iPhone en squizzant l’encombrant Google.

Bing va-t-il devenir le moteur par défaut embarqué sur l’iPhone ? Selon Bloomberg, Apple et Microsoft ont entamé des discussions dans ce sens.

Au regard de la détérioration des relations entre Google et Apple, on pourrait se demander si l’objectif n’est finalement d’éjecter par la même occasion le moteur Google installé sur le navigateur Safari d’Apple.

Comment pourrait-on expliquer ce glissement d’alliance alors que Google et Apple avaient noué des liens forts contre Microsoft ? La raison est simple : la concurrence grandissante entre les deux firmes qui faisaient jusqu’ici front commun.

Courant 2009, Google a pris position sur des domaines explorés par Apple en parallèle.

Au niveau des produits, on peut citer la bataille iPhone vs Android pour les systèmes d’exploitation mobile. La présentation du Nexus One, le Google Phone, a assombri le tableau.

La montée en puissance de la gamme Google Chrome (navigateur et OS pour netbook) est difficile à digérer pour Apple, qui exploite de son côté des  produits homologues comme Safari ou Mac OS X.

Autre front : surveillé par l’autorité de régulation de la Bourse aux Etats-Unis (SEC), Steve Jobs a coupé la passerelle avec Google en demandant à Eric Schmidt, P-DG de Google, de lâcher son siège d’administrateur d’Apple.

La goutte qui a fait déborder le vase serait peut-être la nouvelle donne sur le marché des navigateurs : Google Chrome est récemment devenu le troisième navigateur le plus utilisé dans le monde, devançant …Safari.

Microsoft a quelques arguments pour convaincre Apple : il existe désormais une application Bing.com dédiée à l’iPhone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur