Moteur de recherche : Qwant Lite à la conquête des anciens navigateurs Web

MobilitéOS mobiles
2 1

Le moteur de recherche franco-européen Qwant annonce la disponibilité de Qwant Lite, une version allégée destinée aux anciens navigateurs Web (PC, mobile et tablette).

Si Qwant est encore loin de concurrencer Google, le moteur de recherche franco-européen continuer d’innover et lancer une version allégée, Qwant Lite, avant tout destinée aux utilisateurs d’anciennes moutures de navigateurs Internet.

« C’est souvent le cas dans les écoles, les entreprises, les administrations et même les foyers. Il était nécessaire d’offrir une solution adaptée à toutes les configurations », précise Qwant sur son blog.

Qwant Lite se retrouve ainsi débarrasser de fonctionnalités trop gourmandes en ressources, comme JavaScript et CSS3. Il n’y a pas de système de stockage de données,  la connexion aux comptes et les préférences sont aussi absentes.

« La mouture allégée de Qwant conserve la pertinence de la version complète et reste fidèle aux principes fondateurs de Qwant : la prise en compte des réseaux sociaux et le respect de la vie privée ».

Sont ainsi concernés, pour les PC, les navigateurs IE 8,7,6 et en-dessous de 6, Firefox 5,4,3 et en-dessous de 3, Chrome en dessous de la 14, Safari 4 et en-dessous, Opera 11, 10 et en-dessous.

Et pour les tablettes et terminaux mobiles : Safari IOS : 4, 3 et en-dessous, Android en dessous de la version 4, IE mobile 10 et les versions en-dessous, Opera mobile en dessous de la version 30, Opera mini en dessous de la version 10 ainsi que Blackberry browser toutes les versions jusqu’à la 10.

Lancé en juillet 2013 par Jean-Manuel Rozan et Eric Leandri, le moteur de recherche Qwant propose aux internautes une vision transversale de la recherche en ligne en intégrant différents médias, mais aussi les dimensions du e-commerce et des réseaux sociaux… pour condenser en une seule fenêtre l’expérience de navigation.

A noter qu’en juin 2014, le groupe de presse allemand Axel Springer (propriétaire d’Aufeminin.com et de SeLoger.com) s’est emparé de 20% du capital de la start-up, notamment séduit par la capacité du moteur de recherche à préserver la vie privée de ses utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur