Motion Stills : l’incursion de Google sur iOS en mode GIF animés

Apps mobilesMobilité
motion-stills-ios-live-photos
2 10

Google réalise une nouvelle incartade dans iOS avec l’app Motion Stills ou comment créer des GIF animés parfaitement stabilisés sur la base des Live Photos.

Google s’approprie les Live Photos pour en tirer la substantifique moelle. Son outil : une nouvelle application pour iOS baptisée Motion Stills qui permet de réaliser des séquences vidéo bouclées stabilisées à la perfection.

L’application gratuite, qui a été développée par la cellule Google Research, exploite une technologie de stabilisation maison afin que l’arrière-plan soit parfaitement figé.

Rappelons que sa matière première, les Live Photos, est exclusive aux derniers modèles iPhone (iPhone 6s et 6s Plus). Se situant à mi-chemin entre les vidéos et les photos, les Live Photo associent à chaque photo prise une vidéo de 2 à 3 secondes (activée par défaut, la fonction démarre avant la prise de la photo et continue après). A posteriori, cela permet au mobinaute de sélectionner le meilleur cliché.

Mais, Google fait un usage « détourné » de cette fonctionnalité développée par Apple.

Le résultat est saisissant avec des séquences vidéo de type GIF animés qui donnent l’impression d’avoir été réalisées avec un équipement de stabilisation. Tout ce qui relève des secousses ou des mouvements erratiques a tout simplement disparu.

La firme Internet de Mountain View joue la carte de l’instantané. Nul besoin de s’identifier pour utiliser Motion Stills puisqu’il suffit de lui donner les droits d’accès aux Live Photos.

Nul besoin également d’être connecté à internet pour exploiter l’application.

Pour parvenir à un tel résultat, Google a eu recours à des trésors d’ingéniosité. Motion Stills est ainsi basé sur un algorithme qui utilise l’optimisation linéaire (il s’agit de minimiser des contraintes soumises sous forme de fonctions linéaires). Un problème qui nécessite notablement l’usage d’une puissance de calcul conséquente, comme celle des serveurs d’un data center.

Mais, Google a réussi la gageure de perfectionner son code et ses algorithmes pour que la puissance de l’iPhone soit suffisante.

Un traitement 40 fois plus véloce a été obtenu, explique Google dans un billet de blog, grâce à des techniques de sous-échantillonnage temporel (moins d’échantillons traités que ce que réclame le théorème d’échantillonnage de Shannon-Nyqvist), en décorrélant les paramètres du mouvement et en utilisant l’outil mathématique de résolution linéaire de Google Research baptisé GLOP.

Google a aussi eu recours à des textures de faible résolution pour parvenir à un rendu temps-réel traité par le GPU. Au coeur des problèmes à résoudre par l’application, il y a la difficulté qui consiste à séparer l’arrière-plan censé être fixe du reste de la scène.

Prouesse technique s’il en est, Motion Stills est aussi capable d’identifier les points de départ et d’arrêt optimums pour une « optimisation de boucle ».

Le mobinaute pourra aussi réaliser des montages en combinant plusieurs clips, tout cela depuis son smartphone et sans même avoir besoin d’être connecté à internet.

Microsoft avait déjà creusé un sillon similaire avec l’application de time-lapse Hyperlapse. Instagram (Facebook) a aussi développé une application baptisée Hyperlapse qui permet de réaliser des clips vidéo impressionnants. Le service de partage de photos et de vidéos s’est également intéressé aux GIF animés avec l’application Boomerang d’Instagram.

Google mise sur l’effet viral des GIF animés qui seront réalisés avec Motion Stills. Ainsi, l’application permet de partager ses créations via les services de messagerie instantanée et les réseaux sociaux (avec le hashtag #Motionstill). Il y a également un bouton pour télécharger ses GIF animés sur YouTube (sachant que la plate-forme vidéo permet a posteriori de stabiliser ses vidéos).

(Crédit photos : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur