Motorola RAZR i : un tremplin pour Intel sur le marché des smartphones

Régulations
smartphone Motorola Razr I

Intel a un nouvel allié sur le marché des smartphones : Motorola, qui implémente dans son RAZR i un processeur Atom Z2480 à 2 GHz.

En quête d’un laisser-passer sur le marché de la mobilité, Intel concrétise ses atomes crochus entretenus avec Motorola, dont le smartphone RAZR i embarque un processeur Atom Z2480 monocoeur à 2 Ghz.

La France y goûtera au mois d’octobre, pour des tarifs encore indéterminés, mais une configuration matérielle gravée dans le marbre : 1 Go de RAM, une mémoire interne de 8 Go extensible via une carte microSD(HC) et un écran de 4,3 pouces en “edge-to-edge” (sans bords).

Implémenté sans surcouche (exit MotoBlur), Android 4.0 Ice Cream Sandwich devrait rapidement bénéficier d’une mise à jour en version 4.1 Jelly Bean.

Si le revêtement Kevlar ultra-renforcé, caractéristique de bien des RAZR tel le Maxx (sorti en juin dernier), constitue à lui seul un élément différenciateur, la singularité du RAZR i tient à ce processeur Atom.

Selon Intel, la navigation Web s’en trouve accélérée et les performances de l’appareil photo, rehaussées, avec en l’occurrence un premier déclenchement ultra-rapide et des rafales à 10 prises de vue par seconde en 1080p.

Motorola, qui avait gardé le silence à ce sujet lors du salon IFA de Berlin, avait savamment laissé planer les on-dit.

Ce sont davantage les nombreux non-dits véhiculés çà et là qui ont par avance annoncé la couleur du rapprochement avec Intel.

Le fondeur (fabricant de semi-conducteurs) basé à Santa Clara (Californie) a mal abordé le tournant du mobile face à la rude concurrence du concepteur britannique ARM. Le voici qui se cherche des alliés dans la mobilité.

Son P-DG Paul Otellini s’en remet depuis belle lurette à une ligne directrice et assure disposer d’un plan d’action pour immiscer son architecture x86 au sein des smartphones comme des tablettes numériques.

Une première expérience ponctuée d’impressions mitigées s’est tenue cet été en France et au Royaume-Uni : la commercialisation, en partenariat avec Orange, du smartphone San Diego (ex-Santa Clara), un “proof-of-concept” mu par un Atom Medfield à 1,6 GHz.

Intel compte proroger cette dynamique et s’appuyer sur son expérience dans le monde du PC pour optimiser ses technologies en conjonctions avec Android sur les smartphones. Pour les tablettes, les efforts se concentreront sur Windows 8.

Voici la vidéo officielle de présentation du Motorola RAZR i :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur