MPEG-4 hante les pensées de Steve Jobs

Mobilité

En proposant au public une préversion de QuickTime 6, Apple a fait un mouvement tactique d’ampleur. Il s’agit d’abord de couper l’herbe sous le pied à Microsoft et son projet Corona d’une part, et de montrer au monde que MPEG-4 fonctionne. Surtout, le format devient le centre de la stratégie vidéo de la firme.

En pleine bataille de royalties contre l’association Mpeg-LA qui regroupe les “inventeurs” du format de compression vidéo Mpeg 4, Apple prend les devants. Comme un pied de nez, la firme propose en téléchargement une préversion de son logiciel QuickTime 6, le premier à offrir la compatibilité avec le format Mpeg 4. Outre le paiement d’une licence pour chaque lecteur distribué, la Mpeg-LA demande une rémunération de 0,02 dollar de l’heure par stream ! Aberrant pour la Pomme, qui est prête à payer sa cote part sur les lecteurs distribués avec MPEG-4, mais qui pense qu’il faut “libérer” la diffusion des streams MPEG-4 pour aider à son adoption par le plus grand nombre. La meilleure solution serait donc de ne pas payer de royalties sur la diffusion de contenus. Steve Jobs se veut tout de même rassurant : “La question des licences est en train d’être arrangée. Elle ne l’est pas encore totalement pour l’instant. (…) J’ai une confiance immense sur ce sujet. (…). Nous lancerons QuickTime 6 comme un module de Jaguar, notre prochaine version importante de Mac OS X qui doit être livrée au plus tard cet été. Je m’attends à ce que tout soit arrangé à cette date”, a-t-il notamment affirmé. Qu’en dit le MPEG-LA ? “Nous devrions éditer une licence cet été”, a indiqué Larry Horn, son vice-président chargé des licences. “Des progrès ont été faits, les discussions avancent bien et je pense que nous proposerons quelque chose d’acceptable pour le marché”. En attendant, tout le monde peut goûter au Mpeg-4 avec le nouveau lecteur d’Apple, et certains y auront certainement pris goût.

Nouveau front contre Microsoft ?

Reste que la sortie de QuickTime 6 a aussi un autre but : contrecarrer le projet Corona de Microsoft, dont les premières réalisations devraient voir le jour dans le courant de l’été (voir édition du 13 décembre 2001). Il s’agit donc d’une véritable course de vitesse entre concurrents (voir édition du 25 avril 2002). Et Steve Jobs d’enfoncer le clou, ainsi que le rapportent nos confères de News.com : “Mpeg 4 délivre une qualité de vidéo aussi bonne que le Mpeg 2 pour un volume de données nécessaire trois fois moindre. Et la qualité s’adapte magnifiquement même sur des liaisons à faible bande passante. Nous avons annoncé que nous passons à MPEG-4. Real a dit qu’ils allaient le faire également. Toutes les compagnies de téléphone vont l’utiliser ; c’est le standard de la troisième génération de streaming sur téléphone cellulaire. On y trouve le standard audio AAC (Advance Audio Coding), le meilleur format actuel. Il écrase MP3 et Windows Media. Il s’agit aussi du format adopté par les compagnies de radio par satellite. Donc cela fait un tintamarre de tous les diables et je pense que tout le monde va passer directement à Mpeg 4, à l’exception possible de Microsoft, qui va essayer de pousser sa technologie Corona qui viendra plus tard cette année.”

Microsoft n’a pas planifié de proposer un lecteur Corona pour Mac à sa sortie. “Nous nous focalisons maintenant sur un calendrier de Corona pour Windows XP et pour d’autres versions de Windows”, a indiqué Jonathan Usher, le directeur de la division Médias Numériques de Microsoft à ZDNet. Dans le même temps, Apple propose une version de son lecteur pour Windows et de sa solution de serveur de diffusion sur Linux, Solaris, Mac OS X et Windows…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur