MVNO : Virgin Mobile met la main sur Tele2 Mobile

CloudOpérateursRéseaux

Omer Telecom, à qui appartient le premier MVNO français Virgin Mobile, vient de racheter l’opérateur virtuel Tele2 Mobile. Ce nouveau groupe affiche une base totale de près de 1,6 million de clients.

Le monde des opérateurs virtuels est en ébullition : pour la première fois, un MVNO vient de mettre la main sur un de ses concurrentes : Tele2 Mobile vient d’être racheté par le groupe britannique Omer Telecom, à qui appartient un autre MVNO très investi sur le marché français : Virgin Mobile, mais aussi Breizh Telecom. Le montant de la transaction s’élève à 56 millions d’euros.

Tele2 Mobile et Virgin Mobile ont tous les deux Orange pour opérateur hôte. Aujourd’hui, Virgin Mobile se revendique comme le premier MVNO dans l’Hexagone et comme le quatrième opérateur mobile, derrière Orange, SFR et Bouygues Telecom, avec 1,5 million de clients, et espère pouvoir compter plus de 2 millions d’abonnés d’ici la fin 2010.

De son côté Tele2 Mobile, acteur de plus faible envergure lancé en 2005, n’a jamais vraiment réussi à fédérer des abonnés autour de ses offres low cost. Sa base d’abonnés n’a cessé de reculer en quelques années, passant de 465 000 clients en juin 2008 à à peine 385 000 aujourd’hui.

Grâce à ce rachat, Omer Telecom via Virgin Mobile espère optimiser les “coûts d’achat du trafic grâce à une position renforcée auprès des opérateurs de réseaux”. Cette acquisition pourrait également permettre à Virgin Mobile de s’imposer durablement comme le plus important MVNO du marché français, et ainsi donner un peu plus de crédibilité à une éventuelle candidature pour l’obtention de la quatrième licence mobile, face à Free (groupe Iliad).

En effet, depuis quelques mois, Virgin Mobile avoue regarder le dossier “quatrième licence” “de très près”. Mais le MVNO ne se lancera sûrement pas seul dans l’aventure : un partenariat avec le câblo-opérateur Numericable est ainsi envisagé.

Pourtant, face aux trois mastodontes des télécoms, les MVNO peinent encore à séduire les mobinautes français. L’ARCEP, dans la dernière édition de son baromètre “Le suivi des indicateurs mobiles”, précise qu’ils s’octroyent une part de marché de 5,3 % contre 4,6% un an plus tôt (soit un parc total de 2,9 millions de clients MVNO, tous opérateurs confondus).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur