Nano-SIM : Nokia fustige la conception d’Apple

Mobilité
puce carte SIM smartphone

La trêve n’est pas pour tout de suite sur le terrain de la nano-SIM. Nokia tire le premier et dénonce ouvertement la conception d’Apple, qui prône une transition radicale sans compatiblité avec les formats actuels.

La hache de guerre est définitivement déterrée sur le terrain de la nano-SIM, où s’opposent deux conceptions : la transition en douceur que prône le trio MotorolaNokiaRIM et un changement radical que tente d’insuffler Apple.

Le devenir de ce nouveau format fera l’objet du vote des opérateurs télécoms et des constructeurs, le 29 mars prochain, sous la houlette de l’European Telecommunications Standards Institute (ETSI).

Ligué aux côtés de grands noms de la téléphonie mobile nord-américaine, Nokia n’a pas attendu l’échéance pour imposer sa vision du concept et dénigrer celle d’Apple.

Pour mémoire, le constructeur finlandais suggère de préserver la compatibilité avec les cartes SIM traditionnelles par le biais d’adaptateurs. Aux antipodes, Apple prône un changement radical, une marche avant toute au détriment des formats actuels.

Ainsi, la firme de Cupertino souhaite implémenter dans ses prochains smartphones un loquet de protection qui empêcherait d’insérer toute autre carte qu’une nano-SIM.

Nokia ne l’entend pas de cette oreille et juge irrecevable une telle proposition “non conforme à certains termes du standard 4FF [Fourth Form Factor , autre nom du nano-SIM, ndlr]” qu’auraient défini plusieurs accords préalables entre les acteurs du secteur.

Et un porte-parole d’ajouter à cet sujet : “la finalité de cette démarche consiste à optimiser l’espace qu’occuperont, dans les terminaux mobiles, les futures puces que délivreront les opérateurs. Or, le système de verrouillage d’Apple ne répond pas à cette logique“.

A en croire l’intéressé, qui s’est exprimé dans les colonnes de The Verge , le concept constituerait même une barrière à l’adoption d’une norme uniforme. Il en résulterait une fragmentation de l’offre de terminaux mobiles et un casse-tête pour le consommateur.

Crédit image : © beermedia – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur