Napster 2.0, nouvel acteur de la vente de musique en ligne

Cloud

Le célèbre logiciel d’échange de fichiers renaît de ses cendres dans une version commerciale qui n’a plus que le nom en commun avec la première version.

Chris Gorog, le président de Roxio, a présenté jeudi 9 octobre 2003 à New York la nouvelle version de Napster, levant ainsi le voile sur les dernières caractéristiques techniques et commerciales de la plate-forme de musique en ligne. On savait déjà que Napster 2.0 s’affirmerait, avec un demi-million de titres musicaux, comme le site de vente de musique en ligne le mieux fourni du moment (voir édition du 2 octobre 2003) et qu’il serait possible d’acheter les morceaux à l’unité (pour 99 cents) ou les albums entiers (9,95 dollars). On sait désormais qu’une offre d’abonnement mensuel à 9,95 dollars offrira un nombre illimité de téléchargements, l’accès à une quarantaine de stations radio (sans publicité), ainsi que la possibilité d’envoyer des chansons par e-mail. Napster 2.0 permettra la copie des chansons téléchargées vers des périphériques mobiles (lecteurs MP3, PDA, etc.) et leur gravure sur CD. La direction n’a cependant pas détaillé les restrictions éventuelles (nombre de copies autorisées, etc.), se bornant à affirmer que “seul Napster fournit à travers son juke-box (…) la musique que vous voulez, quand vous le voulez, où vous le voulez”, selon Mike Bebel, le président de la plate-forme musicale. Il serait pourtant surprenant qu’une liberté totale d’utilisation soit laissée au consommateur.

Il est vrai que, à première vue, Napster 2.0 réunit sur une seule plate-forme un ensemble de fonctionnalités qu’on ne trouve pas forcément ailleurs, et que l’usage de l’application est considérablement simplifié par le principe du “glisser-déposer” dans les différents modules utilitaires (playlists, gravure, etc.). Pourtant, le nouveau Napster n’a rien à voir avec l’ancien dans la mesure où le partage de fichiers en peer-to-peer disparaît totalement. Les échanges entre utilisateurs se limitent désormais au partage de leur playlists dans lesquelles ils pourront intégrer des fichiers directement issus du disque dur (“rippés” à partir de CD audio, par exemple), ce qui permettra de faire de Napster un lecteur central pour tous les fichiers audio présents sur l’ordinateur. Il n’est donc pas certain que Napster récupère les centaines de milliers d’utilisateurs de la première heure qui échangeaient leur morceaux favoris sans compter.

Des partenaires influents

Pour s’assurer la plus large audience possible, Roxio ne se contente pas de capitaliser sur le nom Napster qui, il est vrai, est encore très présent dans les esprits (comme tout précurseur). Roxio a ainsi passé des partenariats avec des acteurs majeurs du secteur informatique, dont Microsoft. Napster exploitera la technologie Windows Media 9 Series, notamment pour la gestion des transferts de fichiers d’un support à l’autre (d’où l’interrogation sur les droits d’exploitation). Ainsi, Napster 2.0 sera intégré dans Windows XP Media Center Edition 2004 (voir édition du 30 septembre 2003). Cette position de service de musique en ligne accrédité par Microsoft devrait lui ouvrir les portes du grand public. Le constructeur Gateway propose par ailleurs un mois d’abonnement gratuit au service musical pour tout PC “Media Center” acheté cet automne et, plus tard, 150 chansons préchargées sur ses futurs ordinateurs de bureau. Enfin, Roxio a passé un accord avec Samsung pour le développement et la commercialisation d’une famille de lecteurs portables. Outre l’intégration native de Napster 2.0, le baladeur Samsung-Napster intégrera un émetteur FM qui permettra de l’utiliser en voiture sur l’autoradio comme au domicile.

Présenté en version bêta, Napster 2.0 sera officiellement lancé le 29 octobre aux Etats-Unis. Le module de recherche, lecture et compilation sera téléchargeable gratuitement et offrira 30 secondes d’écoute gratuite par morceau, ainsi que des clips vidéo, des informations, etc. On ignore encore si les internautes européens pourront (commercialement) apprécier ce nouveau Napster.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur