Napster devient une valeur boursière

Mobilité

Reconverti en plate-forme légale de distribution de musique en ligne, le service pionnier d’échanges de fichiers est désormais coté à la bourse des nouvelles technologies de New York

Napster a désormais définitivement acquis la respectabilité qui lui faisait tant défaut : le service de distribution de musique en ligne est depuis ce lundi 3 janvier coté au Nasdaq, la bourse américaine des nouvelles technologies, sous le nom de code NAPS.

Son propriétaire, l’ex-Roxio, a annoncé qu’il prévoyait un chiffres d’affaires de 11,5 millions de dollars (environ 8,3 millions d’euros) pour son troisième trimestre fiscal 2005. Son trésor de guerre s’élèverait ainsi à quelque 130 millions de dollars, de quoi rassurer les éventuels investisseurs.

Napster a désormais définitivement acquis la respectabilité qui lui faisait tant défaut : le service de distribution de musique en ligne est depuis ce lundi 3 janvier coté au Nasdaq, la bourse américaine des nouvelles technologies, sous le nom de code NAPS.

Son propriétaire, l’ex-Roxio, a annoncé qu’il prévoyait un chiffres d’affaires de 11,5 millions de dollars (environ 8,3 millions d’euros) pour son troisième trimestre fiscal 2005. Son trésor de guerre s’élèverait ainsi à quelque 130 millions de dollars, de quoi rassurer les éventuels investisseurs.

Aujourd’hui, de nombreuses plates-formes de vente légales ont investi le marché, tandis que les services d’échanges en P2P se sont multipliés. Une des principales difficultés pour Napster sera également de se débarrasser de son image de service gratuit, même s’il a fait sa réapparition sous une forme payante depuis quelque temps déjà.

Les marchés semblent encore hésitants quant à ses chances de succès puisque le titre a marqué une légère baisse depuis son introduction au Nasdaq.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur